Retrouvez toute l'actu, les bons plans de Sosh, les nouveautés

1er jour pour nos testeurs du PRIV™ by BlackBerry®

par Ancien intervenant Sosh le ‎29-02-2016 11:46

Bienvenue dans la nouvelle édition de #TesteurSosh !

 

Pour ce 1er jour, les testeurs vont nous donner leurs impressions à l'ouverture du coffret, la prise en main de l'appareil, l'ergonomie, sa finition,...

Commentaires
par Sosheur
le ‎29-02-2016 12:13

Première impression: le coffret.

Il est sobre, imposant, avec quelques écritures elles aussi très sobres. Jusque là, rien d'étonnant.

Coffret



A l'intérieur du coffret, on retrouve différentes choses. En premier, évidemment, le smartphone. Ensuite, vient le petit accessoire pour ouvrir le tiroir qui permet d'insérer une carte sim et une carte SD. Vient ensuite la garantie, la notice. Enfin, on trouve le chargeur, le câble USB, et les écouteurs.

L'intérieur du coffret

Accessoires

Une fois le tout déballé, voilà le moment de prendre l'appareil en main. Il est assez imposant, mais sobre, peut-être un peu trop générique. Il est assez lourd (192 grammes), mais ça reste supportable.
L'écran est assez grand, et très sympathique avec ses rebords incurvées. C'est très lisse dans les mains, le smartphone a légèrement tendance à glisser. Ayant des petites mains, cela n'aide certainement pas.

PRIV

Lorsque l'appareil est allumé, découverte de sa particularité unique : le double clavier. En effet, le PRIV dispose d'un clavier tactile mais également d'un clavier physique qui se trouve sous l'écran coulissant. Les deux claviers sont tout aussi agréables, et proposent plus ou moins les mêmes caractéristiques.

PRIV2
Après cette première impression, on a la sensation d'avoir un produit de qualité dans les mains, soigné, bien qu'un petit peu trop générique. Son clavier physique se fait très discret et rien n'indique qu'il cache quelque chose sous son grand écran.


PRIV3

 

 

PRIV4

par Sosheur
le ‎29-02-2016 13:53

Avant de commencer cette série de tests, présentons-nous Content

 

Je m’appelle Mathieu et je suis un fan de technologie mobile et de smartphones. J’ai essayé tous les systèmes modernes possibles (Android, IOs, BB10, SailfishOS, FirefoxOS, UbuntuPhone, WP). Le seul système que je n’ai pas testé c’est Tizen … mais je compte y rémedier.

De la même façon, j’ai eu énormément de mobiles. J’espère donc pouvoir mettre à profit cette grande exhaustivité pour mener à bien ce test.

Je tiens à remercier Sosh de m’avoir sélectionné pour ce test du Priv.

 

 Maintenant que les présentations et remercîments sont faits, commençons Content.

 

 

  • Boite

 La 1ere chose qui saute aux yeux quand on reçoit le BlackBerry Priv, c’est la taille de la boite.

Ayant pour habitude de ne jamais dépasser 5.1" (Galaxy S6), les 5.4" risquent de me paraître grand.

La boite est très sobre : noire avec simplement le logo BlackBerry avec le texte Priv à côté et le pourquoi du choix du nom : « Privilège, Privacy ». Blackberry donne le là …

On remarque en bas, le nom BlackBerry, ainsi que l’écriture : « Powered by Android ». Ceci est très logique car pour la petite histoire, Android est le nouveau choix de BlackBerry pour son OS. Ils ont d’abord testé les OS maisons : BBOS7, puis BB10. Sans réussite. Ils se tournent donc sur Android et le BlackBerry Priv est le premier téléphone de cette nouvelle stratégie.

Pour le reste de la description Youtube, je vous laisse regarder la vidéo ci-dessous :

 

Deballage BlackBerry Priv

  

A noter quand même, un gros carton rouge pour BlackBerry. Le Priv est compatible quick charge 2.0, mais BlackBerry ne met pas de chargeur quick charge 2.0 dans la boite. Un tel chargeur est par contre disponible sur la boutique en ligne de BlackBerry … Money, Money, Money !!!!

 

  • Premières impressions :

Concernant le téléphone, effectivement, la 1ere impression c’est qu’il est grand.

Pour se donner une idée, voici une photo prise avec le BlackBerry Priv, le Sony Z3C et l’Apple Iphone 5s. On voit que le Priv est nettement plus grand.

 

 Z3CvsPrivvsIphone5s Figure 1 : Iphone 5s  vs BlackBerry Priv vs Sony Z3C

 

Un des points positifs est que BlackBerry a mis le bouton d’alimentation sur la tranche gauche, choix que je trouve excellent.

Du coup, à droite, on retrouve les boutons de volume et un bouton au milieu qui sert à faire afficher le menu de volume lorsque l’appareil est en marche et à mettre en pause un contenu multimédia (youtube, musique etc …), voir figure 3.

 

IMG_20160228_222453.jpg

Figure 2 : Boutons sur la tranche droite

 

IMG_20160228_222512.jpg

Figure 3: Action du bouton du milieu de la tranche droite

 

La prise Jack, ainsi que la prise micro usb sont situées en bas du téléphone et donc sur le dessus ne sont présentes que les tirroirs pour mettre la carte SIM (nano) et la carte micro SD (oui le BlackBerry Priv a 32Go de mémoire inclus plus la possibilité de mettre une carte micro SD J … Merci BlackBerry).

L’arrière du téléphone est fait dans une matière style caoutchouc. C’est vraiment très agréable au toucher et je suis ravi de ce revêtement car ayant testé l’Iphone 6(6S) et le Galaxy S6, les téléphones tout en verre sont beaux, mais très glissants. Blackberry a bien fait d’utiliser de nouveau ce genre de revêtement (déjà vu sur le Z30).

 

IMG_20160228_222436.jpg

Figure 4 : Arrière du téléphone

 

Restons sur l’arrière du téléphone. La caméra, dont le module est un Schneider-Kreuznach ressort légèrement du design unibody du téléphone, comme c’est la mode en ce moment.

L’optique est entourée d’un cerclage métal et des 2 flashs. Bonne nouvelles, sur le dos le téléphone n’est pas bancal. Ils ont fait attention à ce détail, qui je trouve, fait un peu tache sur des téléphones à 600, 700 euros.

 

Intéressons-nous au plus important pour un smartphone, l’écran.

Rien à dire, il est beau, grand et incurvé. On voit que cet écran vient de Samsung, c’est le même que le S6 Edge.

Le ratio téléphone/écran semble plutôt bon (confirmé par les chiffres 72%).

En bas de l’écran, une grille est apparente. Il s’agit du hautparleur. Cette grille fait toute la largeur du téléphone et c’est assez étonnant car habituellement, les constructeurs essaient de caser, là où ils peuvent cette grille. Dans le cas du BlackBerry Priv, on dirait qu’ils ont voulu montrer cette grille. Ce n’est pas moche du tout et l’ensemble est plutôt homogène.

 

IMG_20160228_222423.jpg

Figure 5 : La grille du/des haut(s) parleur(s)

 

Et puis c’est tout … Ah non Heureux. L’une des caractéristiques de ce Priv, c’est son double clavier. L’un virtuel, comme tous les smartphones. L’autre, physique. En s’appuyant sur la grille du hautparleur (est-ce pour ça qu’elle est si visible ?), on fait glisser l’écran et on laisse le clavier physique apparaître. Les touches sont rétros éclairées, mais ressortent très peu (normal, il a fallu caser l’écran par-dessus). Rien à voir avec le clavier d’un BlackBerry Passport par exemple.

Le slide paraît très solide et on sent que BlackBerry a une expertise dans ce domaine. On n’a pas peur de faire glisser l’écran et ça donne envie de jouer avec.

 

Concernant la qualité de fabrication justement, je suis très mitigé.

Au premier abord, le téléphone donne une excellente impression. Le revêtement arrière est très agréable et pratique, le ratio écran/téléphone est très bon, le plastique utilisé est de très bonne facture. Je ne l’avais pas encore évoqué mais le téléphone est très fin malgré que ce soit un slider avec un clavier caché. Là encore, on sent la maitrise de BlackBerry sur ce genre de format.… mais alors quel est le problème ?

Le problème c’est que lorsque vous prenez en main le Priv, les bords en plastique sur les côtés, on tendance à se déclipser. De plus, il y  a un espace au dos du téléphone et lorsqu’on appuie trop fort sur l’arrière, non seulement on sent le doigt s’enfoncer, mais ça accentue l’effet déclipsage cité plus haut.

Malheureusement ce n’est pas fini L : sur mon exemplaire, j’ai un énorme jeu entre l’écran et le support de l’écran. Du coup, quand j’utilise le clavier virtuel, par exemple, je sens l’écran qui touche le support et c’est très désagréable. J’ai fait quelques recherches sur internet et notamment sur le site Crackberry, et c’est malheureusement un problème fréquent sur ce téléphone.

 

Design, quelques déceptions

 

  • Bilan :

Revêtement du dos excellent et ça évite que le téléphone glisse

+ Ratio écran/téléphone excellent

+ Très fin pour un slider

+ Plastique de bonne qualité

 

- Dos qui craque et qui s’enfonce

- Ecran mal adapté à son support

- Le téléphone fait plutôt solide, mais ces points négatifs ne donnent pas envie de dépenser 700 euros dans ce téléphone :s ...

 

 

A bientot pour les prochains tests

par Sosheur
‎29-02-2016 19:04 - modifié ‎29-02-2016 19:05

Comme l'a fait Mathieu juste avant moi, je vais rapidement me présenter ! Moi, c'est Roméo et je suis actuellement étudiant dans le domaine du web et du multimédia. En plus de cela, je suis blogueur depuis maintenant près de 6 ans. Ces dernières années, j'écris sur mon blog personnel Gronemo.com (où vous pourrez retrouver un test complet du BlackBerry Priv à la fin de cette session de Testeur Sosh), IndigoBuzz.fr ainsi que le site OnSeFaitUneBouffe.fr. Je suis passionné des nouvelles technologies et c'est donc un vrai plaisir pour moi que de participer à cette nouvelle session de Testeur Sosh (c'est ma seconde pour ma part). J'ai eu l'occasion de tester de nombreux mobiles durant ces dernières années et je dois avouer avoir toujours un coup de coeur pour Android en ce qui concerne l'OS. De ce fait, quand j'ai su que BlackBerry lançait un nouveau smartphone sous Android, j'étais impatient de voir ce que cela allait donner !

Aujourd'hui, on donne donc notre avis sur le design et l'ergonomie du téléphone, un point qu'on ne peut tout simplement plus négliger aujourd'hui. On va alors débuter par l'unboxing.

La boite et accessoires

IMG_20160229_184156.jpg

 

Tout d'abord, qu'on se le dise, la boite du BlackBerry Priv n'a rien d'extraordinaire. Noire, sobre et efficace, la marque ne fait pas dans l'originalité. Néanmoins, l'aspect haut de gamme du mobile se fait ressentir dès ce déballage (je parle visuellement parlant, après une fois dans les mains, c'est autre chose, mais je vais y revenir...) et il est évident que cela est plutôt agréable. À l'intérieur, on ne retrouve pas des choses spécialement folles car BlackBerry a joué sur l'essentiel comme pour la majorité des constructeurs : Téléphone, kit mains libres, manuel d'utilisation (plutôt très simple d'ailleurs), chargeur et cable USB. Rien de plus, mais c'est en même temps l'essentiel pour un téléphone aujourd'hui. 

Rapidement, on a clairement envie de mettre la main sur ce mobile un peu intriguant tout de même...


Le design 

J'ai trouvé le BlackBerry Priv au premier déballage plutôt très beau ! Avec son écran légèrement incurvé (mais moins que le Samsung Galaxy S6 Edge j'ai l'impression) et qui surplombe le reste du mobile du fait qu'il soit coulissant, on est clairement là face à un design original.

 

IMG_20160229_184229.jpg

 

Au dos, on retrouve ensuite le logo de BlackBerry, l'appareil photo, deux flashs, ainsi qu'un revêtement un peu caoutchouteux. Pour ma part, j'ai trouvé que le dos était plutôt sobre, mais l'aspect caoutchouc comme ça sur un mobile haut de gamme, ça passe très moyennement. Je préfère par exemple le revêtement du One Plus One granuleux, qui, je trouve est bien plus réussi à mon goût. De plus, l'appreil photo resort un peu trop et se révèle être quand même plutôt imposant. 

 

IMG_20160229_184541.jpg

Néanmoins, je dois avouer avoir eu un petit coup de coeur pour l'avant du mobile avec son haut en parleur en bas qui ressemble à une grille. Je trouve qu'esthétiquement c'est une vraie réussite. Même lorsque le téléphone est ouvert, avec le clavier physique visible, le téléphone garde ses belles courbes... huhu !

 

IMG_20160229_184331.jpg

L'ergonomie

 

IMG_20160229_184518.jpg

 

Le téléphone est tout de même grand, mais tient plutôt très bien dans les mains et ne glisse pas. Un bon point pour le téléphone. De plus, le poids est bien réparti et cela même quand le téléphone est ouvert.  Pour ce qui concerne les boutons, je suis plutôt du genre à préférer le bouton de dévérouillage à droite pour pouvoir atteindre ce bouton avec mon pouce. Ici, comme il est à gauche, ça m'a tout de même un peu perturbé, mais juste une habitude à prendre. Sinon, rien à redire sur la prise en main globalement et l'ergonomie qui est très bonne sur ce BlackBerry (alors qu'au départ, ce n'était quand même pas vraiment gagné vu cet OVNI dans le monde des smartphones).

Un téléphone qui peut faire un peu cheap pour 800€

 

IMG_20160229_184249.jpg

Par contre, si il y a bien un point sur lequel je suis déçu : c'est sur l'impression que donne l'écran et le dos du téléphone. En effet, cela fait bien cheap. Pour l'avant, l'écran fait presque plastique et quand on appuie dessus, on comme l'impression qu'à chaque pression notre doigt s'enfonce légèrement... C'est très étrange et perturbant. Enfin, pour ce qui concerne le dos, il ne cesse de craquer et idem quand on appuie sur les boutons volumes. Très franchement, pour 800€, c'est inadmisisble à mon sens. Enfin, du fait que l'écran soit coulissant, il y a un petit jeu quand on appuie dessus et là encore, c'est un peu dérangeant, ça fait presque douter de la solidité du mobile. Dommage. Autre petit point négatif : l'écran est vraiment très salissant, il prend sans cesse la moindre trace de doigt... C'est dommage, car on aurait pu s'approcher du très bon en ce qui concerne ces points là du mobile.

par Sosheur
le ‎29-02-2016 22:19

Quand on reçoit le coffret, on ne peut pas s’empêcher de penser à Apple et son indéfinissable design épuré. Ici, j’ai eu la même sensation : une charmante boite noire sobre et élégante, s’apparentant à un écrin duquel on sortirait le plus beau des bijoux ! Ce que j’aime chez BlackBerry c’est que rien n’est laissé au hasard, de la notice d’utilisation à l’intérieure même du coffret, tout est fait pour que vous rentriez dans un univers élitiste, ou le privilège est maitre mot. En même temps, vu le prix, on a bien envie de privilège et de cette attention du détail !

 

Viens le moment de le sortir de cet écrin, et là pas de déception ; le téléphone est bien en accord avec la promesse initial – on se sent comme un trader de la City qui va conclure un contrat à 1 million d’euros ! L’allure de ce BlackBerry est sobre et élégante, les finitions sont impeccables ; mention spéciale pour la coque arrière qui nous laisse une excellente prise en main malgré la taille prédominante de cette « bête » !

Peu après, je commence à jouer avec le slider et (re)découvre le clavier physique propre à BlackBerry. Mes pensées remontent directement à quelques années en arrière, quant au lycée j’enchainais les SMS à milles allures grâce à mon BlackBerry Curve – et si la magie revenait grâce au PRIV ? 

 

Allez c’est parti, je décide d’allumer ce petit bijou, l’écran tactile ne me déçois pas de prime abord, les bords arrondis apportent de la finesse au design général, dommage que le concept n’ait pas été poussé à fond – j’aurais bien aimé un vrai écran aux bords arrondis (cf. Samsung Galaxy S6 edge) !

 

Pour résumé, un effet « waow » en ouvrant la boite puis en observant le design. J’ai comme l’impression que BlackBerry a mis les petits plats dans les grands pour me séduire à nouveau ! Bon on ne va pas se mentir, le design du téléphone est vraiment canon dans l’ensemble – avec une petite réserve sur l’envergure impressionnante lorsque le clavier physique est ouvert ! Maintenant on va voir ce qu’il a dans le ventre…

Votre profil communautaire
Connectez-vous

La communauté Sosh évolue ! Pour conserver votre accès, enregistrez votre identifiant avant le 21/05/2019.

D’ici-là, pas de changement, continuez à utiliser vos identifiants actuels pour vous connecter.