Retrouvez toute l'actu, les bons plans de Sosh, les nouveautés

Dernier jour pour notre 13ème session #TesteurSosh

par Ancien intervenant Sosh le ‎04-03-2016 09:22

5ème et dernier jour pour nos soshers qui testent le PRIV by BlackBerry.

 

Aujourd'hui, certains d'entre eux souhaitent nous faire part de leurs tests complémentaires.

@Amis testeurs, n'oubliez pas la note finale :smileywink:

 

PRIV.png

 

 

Commentaires
par Sosheur
‎04-03-2016 14:22 - modifié ‎04-03-2016 14:28

J'ai testé un petit peu les performances du terminal.

Je rappelle que le PRIV possède un Qualcomm MSM8992 Snapdragon 808, avec 6 cores (Dual Core 1,8GHz Cortex-A57 et quad core 1,44GHz Cortex-A53). La partie graphique est gérée par une puce graphique Adreno 418 . Le tout est assisté par 3GO de RAM, ce qui est la norme actuellement.

Pour donner un exemple concret, le LG G4 possède donc le même CPU (cadencé légèrement différemment sur le dual core) la même quantité de ram, et également un écran QHD. Mais le G4 est sorti il y a déjà un an.


Donc, j'ai commencé par les classiques Antutu et Geekbench pour voir sur un Benchmark les performances de l'appareil. Voici les résultats

1 
    2

 

34

 

5

Sur Antutu, le PRIV n'arrive même pas dans les 10 premiers. Et sur Geekbench on voit que le PRIV est en deçà des terminaux les plus puissants et populaires du moment.
Sur Geekbench, dans le comparatif multicore, le OnePlus Two arrive devant le PRIV, alors que le OnePlus Two embarque un Snapdragon 810, réputé pour ses nombreux problèmes de chauffe et de performances. Le Snapdragon 808 est même censé être plus performant.(plus de résultats sur Geekbench ici :
http://browser.primatelabs.com/geekbench3/5479832 )


J'ai ensuite comparé le PRIV et le LG G4 sur Antutu, puisque les deux terminaux se battent plus ou moins à armes égales au niveau du hardware. Voici donc le résultat comparatif que me donne Antutu.

7


On voit bien que le PRIV est bien en dessous du G4.


J'ai aussi comparé avec d'autres smartphones, qui ne tournent pas avec le même hardware, mais pour donner un ordre d'idée d'où le PRIV se situe par rapport aux smartphones populaires sur le marché.

101213



Une fois l'étape des Benchmarks terminés, j'ai
testé sur Asphalt 8, il est réputé comme très gourmand.
J'ai filmé la session avec un compteur de FPS. Aucune application ne tournait en tâche de fond.

Test de performance Asphalt 8

On constate bien que le PRIV a du mal à suivre le mouvement. La vidéo a été enregistré donc depuis le terminal, j'ai coupé le son parce que c'était enregistré avec le micro, c'était très désagréable.


J'ai fait la même chose avec Clash Royale, j'ai laissé le son sur celle ci, pas de soucis, le jeu tourne bien. De nombreuses applications étaient lancées en tâche de fond.

Test de performanances Clash Royale

 


J'ai également fait un speedtest, parce que le PRIV gère la 4G+. Dans l'ensemble, je n'ai pas de soucis pour capter rapidement le réseau. Même lorsque je passe du WIFI au réseau mobile. Cela dit, la 4G+ en intérieur n'est pas des plus performantes. Une antenne mobile se situe juste à côté de mon bâtiment, donc pas de soucis majeur de réception du réseau. En extérieur, je réceptionne très bien la 4G+.

Speedtest

Un résultat précédent convaincant

 

8

 

 


Autre petit soucis : la chauffe ! Le téléphone chauffe énormément, à la limite de ne plus pouvoir tenir l'appareil dans les mains. AIDA64 m'indique des températures élevées. A cause de cette chauffe, le téléphone se met en sécurité lorsque la charge CPU est importante (beaucoup d'applications en tâche de fond) et il redémarre. Cela m'est arrivé trois fois lorsque j'ai enregistré les vidéos de ce test.

1011


Je suis assez mitigée sur les performances du PRIV. Il est relativement puissant, mais il souffre de beaucoup de ralentissements. Je possède une OnePlus One sorti il y a maintenant deux ans, équipé d'une Snapdragon 801 et je n'ai pas eu ce genre de problèmes de ralentissements et de chauffe.
C'est dommage d'avoir sorti un terminal de haute qualité, mais de ne pas avoir peaufiné les détails. Pour une utilisation quotidienne,
disons réseaux sociaux, YouTube, quelques jeux peu gourmands, ce
sera déjà assez compliqué de faire tout tourner en même temps sans ralentissement. Mais il faut garder en mémoire que le PRIV est avant tout un smartphone destiné aux professionnels.

D'une manière générale, le PRIV est un bon smartphone, efficace, très professionnel. Son écran est de bonne facture (même s'il est très gourmand au niveau batterie), l'appareil photo permet de prendre de bons clichés lorsque les bonnes conditions sont réunnies, son clavier physique avec ses fonctions capacitatives est vraiment bien et intuitif.

A côté, il y a les soucis de chauffe, les redémarrages lorsque la charge CPU est trop intense, Android Lollipop, et une batterie qui tient difficilement une journée complètement. Le clavier virtuel BlackBerry et rien d'autre. Dommage de ne pas pouvoir installer SwiftKey, par exemple. Le rapport qualité prix de ce smartphone n'est vraiment pas génial, il est vendu 800€ et avec ses soucis de performances, entre autre, ce smartphone est vendu un peu trop cher. On peut trouver un smartphone avec des performances suppérieures pour moins cher, voir moitié moins cher, et avec des caractéristiques plus intéressantes.

J'attribue la note de 7/10 au PRIV. J'ai aimé son écran QHD, j'ai aimé son clavier capacitatif. Je n'ai pas aimé les nombreux ralentissements, les redémarrages, la version d'Android 5.1.1 alors que des smartphones sortis il y a deux ans sont déjà sur Marshmallow. Et surtout, le mauvais rapport qualité prix. Si vous êtes un invétéré de BlackBerry ce smartphone est fait pour vous, mais si vous cherchez des performances, une bonne autonomie et une version d'Android récente, passez votre chemin.

par Sosheur
le ‎04-03-2016 21:31

Pour ma part, en ce qui concerne les tests complémentaires, je voulais vous parler de deux choses : le haut-parleur ainsi que la batterie.

Haut-parleur / Son

S'il y a un point qui est très bon, c'est le haut-parleur du BlackBerry Priv à l'avant. En plus d'une puissance, je dois dire que le son est vraiment bon et ne grésille pas lorsqu'il est à fond. C'est pour le coup un très bon point et le fait qu'il se situe en bas de l'écran est aussi agréable lorsque l'on regarde une vidéo, mais dès qu'on passe au format paysage, en tenant le téléphone on peut rapidement boucher les haut-parleurs avec notre main, ça c'est dommage.

Autre point : les écouteurs fournis font très bien le job, sans pour autant être exceptionnels. Néanmoins, pour avoir testé avec trois autres écouteurs/casques, j'ai été surpris d'une chose : malgré le port Jack, tous les écouteurs ne fonctionnent pas sur le mobile. Par exemple, les Xiaomi Piston ne marchent pas et ne sont même pas détectés... C'est quand même fou je trouve.

Batterie 

Une grosse batterie de 3410mAh ne donne pas forcément une très bonne autonomie. En effet, même si cela suffit pour tenir une journée, j'ai parfois été surpris de la vitesse à laquelle la batterie pouvait descendre et dès que le téléphone se met à chauffer (et ça arrive souvent...), la batterie fond comme neige au soleil. Il y a clairement là un problème logiciel. Chaque fin de journée, je n'avais plus que 15/20% de batterie. Si vous décidez de sortir ou d'aller boire un verre avec des amis, lorsque vous rentrerez, vous pouvez être certain d'être proche de 0% (et ça m'est arrivé...).

Bilan : Que cela soit clair, le BlackBerry Priv n'est pas un mauvais smartphone. Néanmoins, pour le prix du mobile, il y a bien trop de défauts : plantages du téléphone, écran aux bords incurvés mais pas totalement exploité, Android 6.0 manquant, tous les écouteurs ne fonctionnent pas sur le mobile, une autonomie très moyenne et le téléphone chauffe ! Bon, sur les bons points, on peut quand même parler des applications BlackBerry ainsi que de l'appareil photo, mais sinon, on a clairement déjà vu mieux...

Note finale : 13/20

par Sosheur
le ‎06-03-2016 15:37

Mon bilan va être rapide, voici les points positifs et négatifs retenus :

 

Pts positifs (+)

 

- Clavier physique capacitif efficace

- Bel aspect général - design réussi

- Possibilité de gérer son niveau de sécurité via l'application DTEK

- Les widgets surgissants / raccourcis pour une meilleure productivité

- Les applications BlackBerry + interface Android

 

Pts négatifs (-)

 

- Finitions laissant à désirer (l'écran gigotte un peu en mode ouvert, les doigts s'enfocent dans le backcover)

- L'appareil photo (il faut pas s'attendre à grand chose, cf. mon article précédent)

- Le prix (100-200€ trop cher par rapport au marché)

- Les performances (pas mal de ralentissements, bugs, crash durant cette semaine)

- Qualité écran tactile médiocre

 

 

Note finale : 7/10

par Sosheur
le ‎06-03-2016 20:52

Autonomie

 

 

Avant de conclure, un dernier test principalement autour de l'autonomie de ce Priv. Quand on parle de BlackBerry, on pense tout de suite au smartphone professionnel. C'est l'image que BlackBerry a véhiculé depuis le début mais c'est une image qu'ils essaient de modifier un peu en s'orientant, plus grand public. 

 

Cependant une de leur caractéristique était très appréciée par les clients : l'autonomie. Les BlackBerry BBOS7 étaient très impressionnant sur cette caractéristique. Qu'en est-il de ce BlackBerry version Android?

 

 

Commençons le sujet par parler de BB10. BB10 était le successeur de BBOS 7. Un OS maison qu'avait confectionné BlackBerry depuis un moment (il y a eu pas mal de retard avant le lancement). 

BB10 était un excellent OS et on est pas ici pour en parler. Par contre, quelque chose que j'ai toujours trouvé est qu'il était très gourmand en batterie. Un Z10 tenait difficilement la journée. Pareil pour le Q10. 

Seul le Passport arrivait à tenir 1.5 jours voir 2 jours. 

 

J'avais donc quelques appréhensions pour ce Priv, malgré la batterie de 3410mAH. Et malheureusement j'avais raison. Malgré cette batterie plus que confortable, le Priv a tenu 1.5 journée au grand maximum et pas plus d'1 journée lors d'une utilisation intensive.

 

Avant de faire un état des lieux de l’autonomie de ce Priv, voyons mon profil d’utilisation.

J’ai 3 boites mails : 2 imap, dont une en synchronisation toutes les heures (j’ai essayé une synchronisation en push … ça ne change rien). Une autre sous exchange en push.

Je n’appelle quasiment jamais. Par contre, j’envoie environ 10 SMS par jours et je reçois dans mes boites emails environ, 40 mails par jour. J’ai l’appli Twitter et Facebook que j’utilise souvent (Je reçois beaucoup de notifications Twitter).

Aucune messagerie instantanée.

Et les réglages réseaux sont : 3G/4G. J’ai supprimé l’accès à la 2G (on est en 2016 quand même).

 

C’est donc avec ce profil que je tiens 1.5 jours. Pas plus. Honnêtement avec une batterie de 3410mAH, je m’attendais à tenir 2 jours sans soucis.

Après quelques études de l’appareil voilà les pistes que je soupçonne de poser soucis.

 

 

  • Le « système » BlackBerry.

Blackberry, pour gérer ses services, comme le Hub, a intégré ses propres services de synchronisation d’emails, contacts, calendrier etc …

Je soupçonne cette intégration de n’être pas du tout optimisée. Pourquoi ? Car j’ai testé sur un autre téléphone (Z3C les applis BlackBerry (merci Android)) et je peux vous assurer que mon Z3C a perdu beaucoup en terme d’autonomie.

 

  • L’ écran :

Comme vous le savez, l’écran a été fourni par Samsung. Heureusement pour Samsung mais malheureusement pour BlackBerry, Samsung a fait d’énorme progrès avec ses écrans et a diminué leur consommation (Les Samsung A5 et A3 2016 en profitent et ce sont, surtout le A5, des recordmans d’autonomie. Le S7 devrait en bénéficier). Du coup, comme le S6, je suppose que ce bel écran est grandement responsable de la faible autonomie L.

 

Bref, tout ça pour dire que c’est assez décevant et que j’espère que BlackBerry va optimiser ça au mieux avec Android M.

Dans tous les cas, Android M et son mode Doze, devrait permettre de gagner un peu en autonomie et de retrouver la force des terminaux BlackBerry J.

 

 

Conclusion

 

Personnellement, je mettrais une note de 15/20 pour ce Priv avec pour défauts 

  • Qualité de fabrication qui laisse à désirer
  • Autonomie moyenne pour cet appareil malgré son énorme batterie
  • Prix

 

La vraie question est : est-ce que je conseille d’acheter ce téléphone ?

Ma réponse est simple. OUI. Si vous avez le budget alors foncez. Par contre, si vous rencontrez le moindre souci de fabrication comme moi, n’hésitez pas à faire valoir la garantie, car à 800 euros, on peut se permettre d’avoir quelque chose de parfait.

Mais clairement, pour moi, ce BlackBerry Priv est le meilleur androphone à l’instant T (avant sortie des LG G5 et Galaxy S7).

Votre profil communautaire
Connectez-vous

La communauté Sosh évolue ! Pour conserver votre accès, enregistrez votre identifiant avant le 21/05/2019.

D’ici-là, pas de changement, continuez à utiliser vos identifiants actuels pour vous connecter.