Retrouvez toute l'actu, les bons plans de Sosh, les nouveautés

#TesteurSosh - 2ème jour de test du Sony Xperia XZ

par Ancien intervenant Sosh ‎09-11-2016 11:01 - modifié ‎09-11-2016 17:23

Bonjour à tous !

 

Nous nous retrouvons aujourd'hui pour la deuxième journée de test du dernier flagship de Sony, le Xperia XZ Smiley heureux

 

Au programme, nous allons découvrir les avis de nos testeurs maison sur l'interface et les performances du téléphone : navigation, surcouche Sony, autonomie et rechargement, déverrouillage avec capteur d'empreintes, ...

 

Découvrons leurs tests un peu plus bas ...

 

Commentaires
par Sosher
‎09-11-2016 20:45 - modifié ‎12-11-2016 11:36

Interface et performances

 

Passons à l'allumage, parce  que le design ça va 5 minutes. J'allume donc la bête et là, c'est le drame (musique flippante) ! Dès l'allumage, on se retrouve avec pas moins de 50 mises à jour dont les alertes ressemblent aux pop-up des sites "cossons". Evidemment, 80% des applications Sony sont inutiles et on ne peut s'en débarrasser. 

 

 

 

Mais bon, le tiroir d'applications permet de faire sa sélection et après une bonne heure, le mobile est configuré et agencé selon mon envie.

 

L'écran Full HD est superbe. Le ratio densité de pixel/taille est largement suffisant. Un écran 2K n'aurait servi à rien, à part consommer plus de batterie. Les couleurs sont plus pétantes que sur un Z2 ou un Z3, mais ça a son charme. Toutefois, quel retournement de veste de la part du constructeur japonais qui a été le seul pour le moment à intégrer un écran 4K dans un smartphone vendu sur le territoire français.

 

 

  

Le mobile est fluide, les 3 Go de ram sont suffisants pour faire tout tourner correctement, de Hearthstone à GTA San Andreas, en passant par Blue Angels (simulation d'acrobaties aériennes). On peut également jongler entre plusieurs applications sans latence. C’est pratique. Par contre ça chauffe tout de même pas mal dès qu’on s’éternise une petite heure sur les applications gourmandes. MAIS, cette légère chauffe n'engendre pas de  baisse de la puissance (le fameux throttling qui engendre un arrêt de certains coeurs et donc de gros ralentissements). La maladie des Z5 n'est plus et c'est tant mieux.

 

 

On peut également laisser les applications ouvertes sans problème.

 

 

 

La partie sonore est mi-figue, mi raisin (ou tout autre fruit du genre d’ailleurs). Disons que la sortie audio des écouteurs est excellente. Même Spotify et sa qualité médiocre délivrent quelque chose d’appréciable. Mais c’est surtout le lecteur audio qui permet d’accéder à divers réglages et d’offrir une superbe spatialisation : en gros, si vous avez des fichiers MP3 bien encodés, vous allez faire kiffer vos tympans.

 

 

En revanche, la partie haut-parleur est médiocre. Je ne parle pas d’infliger le dernier Maître Gims à fond les ballons à tout un wagon un lundi matin pluvieux de novembre, mais tout simplement de tenir une discussion via le haut-parleur. C’est horrible et votre interlocuteur est la plupart du temps inaudible. Un comble quand on sait que le mobile dispose de hauts parleurs stéréo.

 

L’autonomie ! Ah l’autonomie, cette phobie de l’humain moderne, tétanisé à l’idée de ne plus être alerté en temps réel des notifications qui rythment sa vie. N’empêche, ne plus avoir de jus avant de pouvoir en remettre est aussi frustrant que de devoir attendre qu’un place se libère aux WC lorsqu’on est pressé. Si l’endurance était la marque de Sony sur les Z2 et Z3, c’est nettement moins glorieux sur le XZ. Bah oui, c’est gourmand un Snapdragon 820. Là où ses ancêtres tenaient deux jours plein, lui s’en contente d’un seul. Un bon gros jour plein, rempli de notifications, surfe, appels, SMS, mails, un peu de jeux, une chtouille de GPS, bref, la vie de quelqu’un qui bouge pas mal mais qui rentre à la maison le soir quand même.

 

 

Si on met de côté les sections photos et vidéo, que nous traiterons dans le troisième et dernier volet de nos tests, le Sony Xperia XZ fait du bon travail. Le problème, c’est que c’est un énième Xperia, avec son interface Xperia, ses applications relous Xperia, et rien, mais alors rien de spécial pour se démarquer, non pas seulement de la concurrence (souvent affichée 200€ moins cher pour des performances plus élevées) mais également des anciens modèles de la marque (un Z3 fait presque aussi bien). Mais ça, c’est en ne tenant pas compte de la partie photo. D’ailleurs, cette dernière sera publiée dimanche car je n’ai pas encore pu tout tester correctement.

 

Stay Tuned

par Top Contributeur
le ‎10-11-2016 19:44

Après le design, la performance. Plutôt que de vous faire un long discours, je vais tenter d'être concis et clair. 

 

En gros le nouveau Sony Xperia XZ c'est : 

 

Android 6.0.1 Marshmallow : Bon OK c'est pas Android 7 mais je crois que c'est la version la plus récente qui soit pré-installée sur un smartphone. 

- Un processeur Snapdragon 820

- 3 Go de mémoire vive RAM 

- Un appareil photo de 23 Mpx : ça on en parle demain

- Un appareil photo selfie de 13 Mpx : Mais ça aussi on en parle demain

- Un capteur d'empreinte digital 

- Une batterie 2900 mAh

- Une surcouche Sony

 

Ok c'est bien beau tout ça mais ça donne quoi en vrai ? 

 

Les Perfs

 

DEJA je vais commencer par parlé d'un truc de fou. LE truc qui m'a vraiment fait ba... plaisir : La réalité augmenté. Tout simplement, en utilisant l'appareil photo (oui je sais ça on en parle demain mais tu vas voir où je veux en venir), tu peux choisir, grâce à un prog Sony pré-enregistré dans le téléphone et lié à l'appareil photo, t'amuser avec la réalité augmentée. Alors ça donne quoi ? 

 

ça donne ça ! 

 

 

Alors comme ça ça à l'air banal. Mais ce qui est fort c'est que tu peux déplacer ton appareil photo dans ce décors 3D pour visiter en réalité augmenté, ici, la jungle Jurassic. Et ça c'est fort car ça demande une grosse puissance de calcul et d'avoir un logiciel vachement au point. Vraiment je suis bleuffé. Et il y a pas mal de choix gratuit (contes de fée, la mer, etc . ) ainsi que des skins payants. Ah et j'ai oublié de dire que tu peux déplacer au doigt chaque élément du décors et aggrandir sa taille. J'avais, il n'y a pas 5 minutes, un t-rex d'1m80 dans mon salon !!!

 

 

Bon des fois ça bug mais ça reste super sympa même si totalement inutile.

 

Qui dit performance dit aussi jeux. N'étant pas un joueur mobile, je ne vous cache pas que j'ai aucune idée des jeux les plus gourmands du marché mais concrètement j'en ai testé pas mal (donc The Trail) et là encore, aucun lag, des temps de chargements très rapide. Vraiment rien à dire. 

 

 

Sinon, j'ai aussi testé le retour au bureau et retour au jeu. Là encore le XZ est à la hauteur de mes attentes. 

 

Je tiens cependant à souligner que les boutons du téléphones (home, retour et menu) sont intégrés à l'écran ce que je trouve dommage. Ils sont donc invisibles en jeu et il vous faudra faire glisser votre doigt pour les faires apparaitre. Je n'ai pas trouvé cela plus génant que ça mais ça reste dommage. 

 

La capteur d'emprunte : Dingue ! 

 

J'en ai parlé hier mais qu'à cela ne tienne. Le capteur d'empreinte digital est juste dingue ! Je crois qu'il s'agit du meilleur capteur du genre sur smartphone qu'il m'a été donné de voir. La rapidité de détection et de dévérouillage de l'écran me laisse sans voix... vraiment. On est dans l'instantanéité et même si vous vous trouvez sur une application. 

 

L'autonomie

 

Pour moi l'autonomie est bonne. Je n'ai pas un usage méga intensif de mon téléphone et je tiens facilement une journée et demie avec. Cependant, dès qu'on commence à faire joujou avec la réalité augmenté où les jeux, le téléphone affiche une certaine tendance à chauffer. L'autonomie s'en trouve aussi drastiquement diminuer. On reste sur les normes du marché. Rien à signaler de particulier. 

 

La surcouche Sony

 

Rien de bien trancendant. On reste dans des apps inutiles en ce qui me concerne. De Playstation, à Movie Creator en passant par What's News, je m'en tamponne... Bref passons. Cependant, j'aime assez le menu des applications. Il permet une personnalisation assez simple et poussé pour lui valoir une bonne note même si ça reste assez courant de nos jours. 

 

Le SON

 

 

Allez on fini sur le son. Le son sur un smartphone ça pique TOUJOURS. Il n'y a pas à chercher plus loin. Concernant les hauts-parleurs (deux à l'avant), je les trouve plutôt mauvais. On a un son assez désagréable. Concernant les écouteurs par contre la sortie est plutôt sympa. Je n'ai pas testé les écouteurs du téléphones mais avec les miens j'étais plutôt satisfait. 

 

ON CONCLUT ? 

 

Le nouveau flagship de Sony, le XZ, est un appareil très performant. Il sera l'allié parfait de votre impatience chronique. Cependant, en ce qui concerne le son, nous sommes assez en dessous de ce à quoi je m'attendais. Encore une fois, mention spéciale pour le capteur d'empreinte digital et la réalité augmentée offerte par l'appareil photo Smiley clignant de l'œil 

 

On se retrouve bientôt avec une session photo dans Aix en Provence Smiley clignant de l'œil 

par Ancien Top contributeur
le ‎13-11-2016 17:30

Hello !

 

En ce qui me concerne, l'expérience est loin d'être réussie pour ce XZ... Dans l’ensemble, il est plutôt sympa comme téléphone, mais quand on voit ce qu’il propose pour le prix, il y a quelques gros points d’amélioration à dénoter.

 

 

Android Marshmallow 6.0.1 :

 

Android en est à sa version 7.0 — Nougat, mais comme l'a dit Seeryos c'est toujours sympa quand la version 6.0.1 arrive pré-installée sur le téléphone. En effet, c’est loin d’être le cas de tous les téléphones actuels, et vu les améliorations apportées entre la 5 et la 6, c’est plutôt agréable. A savoir quand même : la version 6.0.1_r1 a été officiellement déployée le 8 décembre 2015 sur les Nexus, et Android 7.0 est disponible depuis le mois d’août de cette année.

 

 

 

Navigation :

 

En ce qui concerne la navigation, on est sur le schéma des trois touches classiques android (retour, home et multi-tâche) avec une quatrième icône quand le clavier est ouvert pour en changer. A vrai dire, à part me faire missclick lorsqu’elle était active, je ne lui ai toujours pas trouvé d’utilité. Autre problème : la barre où sont ces touches est intégrée à l'écran, et non au châssis du téléphone. On a donc une double perte d’espace : d’un côté, avec 9mm utilisés sur les 11,5cm d'écran, cette barre monopolise 10,35% de la longueur de l’écran. Heureusement, elle disparait en plein écran, mais ça provoque du coup des difficultés pour récupérer les boutons lorsqu'une app est en plein écran : on slide un peu au hasard pour la faire sortir. De l’autre côté, on perd de l’espace sur le châssis, avec 1,5cm d’espace vide en bas du téléphone, espace uniquement occupé par le haut-parleur. Le moins qu’on puisse dire, c’est que c’est vraiment dommage.

 

 

Surcouche :

 

La surcouche Sony, c’est non-merci. De base, Sony blinde Android avec ses applications inutiles et impossibles à désinstaller qui envoient des notifications à la pelle. On est loin de la sobriété d’iOS, et je comprends largement l’agacement des personnes qui commencent sur Android avec de telles surcouches.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour le coup c’est très subjectif, mais les icones sont loin d’être jolies à mes yeux. Heureusement, il suffit d’installer un launcher (Nova est le meilleur que j’ai pu tester, et de loin) pour pouvoir y remédier grâce à des packs d’icônes tels que Belle UI.

 

 

 

 

 

 

Nova permet aussi de contourner le fait que les icônes du drawer / tiroir d’application ne soient pas pratiques à mettre sur le bureau. De base, il faut les glisser vers le haut de l’écran pour pouvoir les mettre sur le bureau et, vu la taille du téléphone, c’est loin d’être pratique à une main. Heureusement, on n’est pas au niveau de touchwizz, la surcouche de Samsung, mais on est loin de l’AOSP, sobre, efficace ultra personnalisable et très bien pensé.

 

 

 

 

 

Des notifications, encore et toujours, jusqu'à l'overdose et le blocage pur et simple des applications...

 

 

 

 

 

Autonomie et charge :

 

L’autonomie et la charge sont par contre très appréciables ! En charge, on passe de 5% à 12h30 à 100% à 15h, soit une charge à peu près complète en 2h30. L’autonomie est dans la moyenne haute des gros flagships actuels — on est à 2900mAh — mais est très confortable face au OnePlus X qui n’a que 2525mAh. Je peux terminer une journée de cours et me balader la soirée sans craindre de tomber à court de batterie.

 

 

 

Capteur d'empreintes :

 

Le déverrouillage via le capteur d'empreintes, c’est une autre histoire…

« Non reconnu », « Trop de tentatives. Veuillez réessayer plus tard. », j’ai beaucoup trop lu ces phrases lors de ces quelques jours de test. Si au premier abord j’étais impressionné par la puissance de ce capteur d’empreintes, il faut bien reconnaitre qu’en utilisation quotidienne, ses 3mm par 1.5cm ont souvent eu du mal à reconnaitre mes empreintes digitales du premier coup.

 

 

Puissance pure :

 

En puissance pure, on a affaire à un monstre. Le Xperia XZ est propulsé par un Snapdragon 820, un quad core en 64 bits épaulé par 3Go de RAM. Ça pulse, et lors d’une utilisation quotidienne je n’ai ressenti aucun ralentissement. T12lve m’avait parlé d’un mode Stamina trop efficace dans sa tâche, provoquant notamment des ralentissements sensibles, mais je n’ai pas vu de différence des perfs entre avec et sans, du moins lors d’une utilisation dite « classique » : internet, lecture de vidéos, réseaux sociaux.

 

Les performances en 3D sur Antutu ont été stupéfiantes face au OnePlus X, qui ne tenait clairement pas la cadence. Pas un seul moment où le Xperia a subi de ralentissement. Par contre, le OnePlus s’est largement rattrapé sur deux points : la RAM et la chauffe. Évidemment, pousser un gros quad-core — l’un des plus puissants du moment — ça a un prix sur la charge, et le Xperia a tendance à bien chauffer lors de sessions de tests ou de jeux. De même, la RAM est en retard sur le OnePlus X, qui pour rappel est un téléphone milieu de gamme sorti il y a un an à environ 250€.

 

 

OnePlus X à gauche, Xperia XZ à droite :

 

 

Conclusion :

 

En bref, malgré les performances pures qui suivent bien, ça reste un téléphone à 700€ qui à mon sens ne les vaut pas vraiment quand on le met face à la concurrence. Je pense notamment à l’iPhone 7 pour le prix, et aux Honor 8 et OnePlus 3 pour les perfs par exemple. En bref, il a quelques bons atouts mais qui ne font pas tout et qui sont atténués par des inconvénients beaucoup plus forts, comme l’emplacement des boutons par exemple.

par Top Contributeur
le ‎13-11-2016 17:48

@DweEroz   Android 7 n'est pas réellement disponible depuis le mois d'aout. A vrai dire, il a réellement débarqué qu'en septembre sur les Nexus récents puis sur les Google Pixels, fraichement sortis aux US, et commence tout juste à arriver chez tous les autres fabricants.

 

Le cycle de mise à jour n'est pas du tout comparable à celui d'iOS pour les iPhone...

par Silversly06 Sosher occasionnel
le ‎31-12-2016 15:02

Bonjour

J'ai un XZ et j'ai enfin android 7.0 mais le hic est que je n'ai pas internet sms/mms apres 5 jours d'utilisation sous 7.0 alors qu'avant tout fonctionné correctement sous 6.0.1 et 7.0, j'ai juste changé de region entre 2.. tres etrange l'histoire.. et sosh chat me dit juste qu'il n'est utilisable que sous os 6.0.. le 7.0 est sorti depuis aout et 6 mois apres ca ne fonctionne pas ou pas correctement? a part l'envoyer en sav en esperant avoir un echange sur os 6.0 pour utiliser mon forfait data.. ou que les techniciens orange/sosh se bougent un petit peu.. avez vous trouvé une solution?

par Silversly06 Sosher occasionnel
le ‎31-12-2016 15:32

suite à un appel passé à Sony mobile, ils ont eu connaissance du problème depuis le 28/12 avec un délai de retablissement allant jusqu'à 14 jours, le probleme est sur le reseau 4G et 4G+, en passant sur le reseau 3G/2G, ça fonctionne enfin à nouveau..

Votre profil communautaire