Vos Idées

Forfait data à la carte

Cette idée a reçu : 0

Vos Idées

Forfait data à la carte

Cette idée a reçu : 0

Pouvez-vous étudier la possibilité de créer un forfait nous permettant de faire évoluer le volume de data à la carte une base mensuelle ?

10 réponses

Ce type de demande remonte aux tous tous débuts de la section "Vos idées" (alors appelée "Sosh ideas").

 

Ceux qui suivent l'actualité depuis quelques années se rappellent encore d'un MVNO de SFR nommé "Joe mobile" dont l'originalité était de proposer un forfait configurable. Ca fait longtemps qu'ils ont fermé...

 

Or, finalement, l'enseignement des gammes comme celle de Free Mobile va tout à fait dans le sens inverse : 2 forfaits, très peu d'options. Pas de chichis.

 

Le marché semble aussi prendre un peu le même sens :

- une offre basique de 2€ à 5€

- une offre premium "en promo" (parfois "à vie") à 9,99€

 

avec des prix catalogue jusqu'à 24,99€ que les plus économes ne paient plus en sautant de promo en promo...

 

 

Je l'ai retrouvée !

 

Proposée en septembre 2011, avant même le lancement de Sosh !

 

cf https://communaute.sosh.fr/t5/Vos-Id%C3%A9es/Pouvoir-faire-son-forfait-100-personnalis%C3%A9/idi-p/2...

 

C'est assez amusant de constater que les options de personalisation proposées par certains semblent sortir d'un autre temps

 

Et pourtant, Joe Mobile était novateur à l'époque. Pour l'avoir utilisé, je le trouvais au top pour mon usage famille. Au fait, depuis quand Sosh propose-t-il des options pour la voix et la data, les changements de forfaits une fois par mois etc ? Dommage qu'il ait fait les frais du rachat de Sfr par Mr Dahti.

Novateur, oui, pour l'époque mais il y a eu Click chez Orange en 2006...

 

Joe Mobile a été un échec commercial car, probablement, trop complexe pour le client et pour l'opérateur.

 

Un forfait qui suit "de près" la consommation ne peut pas être plus intéressant qu'un forfait "surdimensionné" où, comme une assurance, les moins consommateurs paient pour ceux qui en ont le plus besoin mais où, dans l'ensemble, le prix reste "contenu" pour tout le monde. Quand ils sont arrivés, les forfaits permettaient globalement de payer moins cher que quand on payait à la minute, au SMS envoyé ou au Mo de données...

 

 

Ok mais la technologie a évolué, aujourd'hui on peut d'un clic modifier le plafond de sa carte de crédit pourquoi pas ajuster son forfait. Mais bon si vous souhatez payer un forfait surdimensionné pas de problème.

 

C'est pas un problème de technologie. On savait déjà donner le choix au client il y a 10 ans.

 

De nos jours, la "norme" (et ce que les gens attendent de plus en plus), c'est d'avoir zéro surprise. Un forfait "tout compris" assure cela en général.

 

Quand on donne au client un contrôle fin sur son forfait, il arrivera forcément qu'il estime mal son besoin et que son forfait ajusté "à la carte" ne corresponde pas à des usages exceptionnels, usages qui seront probablement facturés plus chers que si c'était déjà inclus mais généralement peu ou pas utilisé.

 

Il n'y a qu'à voir la différence entre le forfait 2h/4,99€ et sa très chère facturation au dela du forfait et le forfait 9,99€ sans limite de temps de parole pour juste 5€ de plus...

 

Pour voir l'intérêt des forfaits, on peut faire le parallèle avec les assurances :

- certaines assurances couvrent au plus près le risque client. Un client "risqué" sera facturé beaucoup plus cher qu'un client jugé "peu risqué"

- d'autres ont un prix plus "uniforme", l'idée étant de répartir sur le plus grand nombre le risque

 

Je pense que l'on n'aimerait pas avoir une assurance dont le prix grimpe en flèche au moindre coup dur.

 

Pareil pour les forfaits...

 

La vraie révolution, ce n'est pas la liste d'options à rallonge de Renault mais la voiture "toutes options"...

Je ne suis pas du tout d'accord avec ton analyse. il était possible d'avoir pour pratiquement le même prix, des options différentes en fonction de ses propres besoins : moduler son forfait. Il y avait même un forfait standard. Il n'y a rien de complexe à cela ! Mais, à l'époque, les gens n'en ont pas compris l'intérêt et ont préféré rester dans des standards pas forcément intéressants tant au niveau du prix que des prestations. Non, la vraie révolution pour le consommateur n'est pas le "tous options", mais la possibité de choisir ses options à un prix standard.

@labougeotte  et dans un monde où désormais :

- la voix est illimitée (en France et en itinérance en Europe)

- les SMS/MMS sont illimités

- la data est en abondance

- le tout pour 10€/mois, moins qu'un menu du jour dans un bistrot

 

qu'y a-t-il encore à personaliser ?

Ah bon, 10 € par mois ? Ce n'est pas le vrai prix, comme tu aimes à le répéter. Tes arguments sont donc en fonction du contexte ?
Par ailleurs, pour la vraie révolution, je citais ton exemple, à savoir les options pour les voitures.
Mais dans une moindre mesure, cela peut se transposer au forfait téléphonique, car il existe bien des clients qui n'utilisent pas beaucoup la voix et/ou la data.
Rappele-moi quelle est la consommation réelle d'un sosheur moyen pour la voix et la data ?

@labougeotte 

 

Oui, ce n'est pas le vrai prix, mais c'est celui du marché, celui qui attire les clients, même chez Sosh :

 

990 x 280.png

 

Après, on se demande toujours comment le discours "venez chez nous à 9,99€ et devenez fidèles à 24,99€" peut tenir, mais bon, c'est un autre sujet.

 

Pour reprendre le fonctionnement d'un forfait, il FAUT qu'il y ait des clients petits consommateurs car ce sont eux qui font baisser le prix pour l'ensemble des clients du fait de leur petite consommation, de même que pour une mutuelle santé, les clients sains paient pour les plus malades.

 

Il y a d'ailleurs des solutions au catalogue pour les "petits consommateurs", comme par exemple le forfait 2h+option 2Go à 10€/mois. Mais quand le forfait voix illimitée+50 Go est proposé au même prix, à quoi bon souscrire à ça ?

 

D'ailleurs, je suis persuadé que les souscripteurs d'offres en promos les sous-utilisent plus fortement que ceux qui paient le prix "normal". A -60% de réduction, on ne s'embarrasse pas à examiner l'adéquation du besoin et du forfait, et encore moins à vouloir le personnaliser...