<

VoLTE et WoWifi "sans couture"

Statut : Idée en projet
par Top Contributeur ‎26-10-2017 21:10 - modifié ‎26-10-2017 21:12

Bonjour,

 

Aujourd'hui, les services VoLTE et VoWifi ont des restrictions qui font qu'une minorité de clients en bénéficient réellement. De plus, ils sont sujets à certains dysfonctionnements qui ne devraient plus arriver, pour une utilisation plus fluide, "sans couture".

 

Je vais donc proposer une petite liste d'améliorations à ce sujet :

 

1) Etendre largement la liste de compatibilité au monde Android, y compris pour les mobiles non achetés chez Sosh ou Orange. Les concurrents (SFR et Bouygues) ont une liste de mobiles compatibles bien plus étendue ! Il faudrait aussi remettre à jour la liste actuelle (les S7/S7 Edge achetés chez Sosh/Orange, sont compatibles mais manquants)

 

2) Activer automatiquement le service sans délai, dès l'utilisation d'un mobile compatible sur le réseau (aussi simplement que la 4G, par exemple). On constate actuellement une quantité importante de clients équipés d'iPhone compatibles pour lesquels le service ne s'active pas ou se désactive tout seul. Ca ne devrait pas arriver !

 

3) Présenter sur l'espace clients et mySosh qu'un mobile compatible VoLTE/VoWifi est utilisé et que le service est actif

 

4) Pour le rêve : utilisation de la VoWifi possible à l'étranger, notamment pour remplacer Libon hors Europe et y téléphoner sans surfacturation

 

Statut : Idée en projet

Bonjour @ziv,

 

Ci-dessous quelques éléments de réponse à votre proposition.

 

1) Orange travaille effectivement déjà avec d’autres constructeurs pour lancer le plus de références compatibles VoLTE et Appels Wi-Fi mais avec une exigence de qualité de service forte, notamment parce qu’à la différence de nos concurrents, la Voix 4G (VoLTE) est activée par défaut pour tous nos clients éligibles.

Pour les mobiles non achetés chez Orange, nous travaillons aussi avec les constructeurs pour ouvrir les compatibilités en 2018

 

2) Contrairement à la 4G, pour l’activation de la Volte et la vowifi, un processus SI été mis en place pour détecter les clients éligibles ou non à ces services (offre détenue, mobile détenue, option incomptibles..) et l’activer automatiquement sans aucune action de la part du client. Ce processus nécessite un délai de 24h. Il y a donc effectivement un délai et potentiellement quelques bugs techniques, cependant normalement c'est transparent pour nos clients.

 

3) Sur le mobile, il y a déjà l’information sur l’utilisation ou non de la vowifi (transparent en effet sur la volte).

 

Pour l’espace client, il pourrait être envisagé d’indiquer si le client est éligible ou non aux services, par contre pour la notion d’activation, c’est une information qui est gérée au niveau du mobile du client (j’active la vowifi sur mon mobile et je peux la désactiver quand je veux), c’est une information (statut activé ou non) qui ne remonte pas dans notre base de données.

 

4) Pour la vowifi à l’étranger, ce n’est pas prévu à court terme.

 

J'espère que cela répond à vos questions !

Claire

(18 nouveaux)
Commentaires
par Top Contributeur
le ‎27-10-2017 13:11
Rêvons une seconde.
Que Orange /Sosh propose tout cela rapidement afin d'inciter ses anciens clients a rester et les nouveaux a venir.
La qualité et l'innovation pour Orange /Sosh.
Les promos et baisse de l'arpu pour les autres opérateurs.
par Top Contributeur
‎27-10-2017 18:01 - modifié ‎27-10-2017 22:00

Oui, m'enfin, soyons lucides : les VoLTE/VoWifi ne sont pas des fonctions essentielles. La plupart des clients se débrouillent très bien sans cela.

 

Cependant, un bon fonctionnement, sur un maximum de mobiles, permettra à Sosh/Orange de montrer leur compétence technique.

 

Quand un iPhone réclame à son usager de "contacter Orange France" pour activer ces fonctions, ça fait tâche. Un tel message n'existe pas sur les rares mobiles Android compatibles et donc l'usager ne sait pas forcément qu'il a normalement droit à un service supplémentaire...

 

Sur le S7, par exemple, la VoWifi est signalée par un logo dédié. Par contre, pas la VoLTE. La seule façon se savoir que c'est actif, c'est de voir que la 4G reste active en conversation téléphonique.

par Bruno09 Sosheur occasionnel
le ‎28-10-2017 19:59

Bonjour,

 

Effectivement, je vais disposer d'un Galaxy S8+ nu qui vaut cher et pour lequel des fonctionalités comme la VoLTE ou VoWifi ne peuvent être activées, car pas acheté chez Orange !

 

Même si ces fonctions ne sont pas essentielles, c'est pour le moins incompréhensible qu'un opérateur comme Orange ne trouve pas les moyens de permettre à tous les posseseurs de mobiles compatibles, quelle que soit leur origine, de disposer des fonctionalités existantes sur ces mobiles.

N'y a t-il vraiment pas une évolution prévue ?

 

C'est vrai que ca pousse à étudier de près la cocurrence (suppression de Libon, pas de VoLTE/VoWifi, ...).

 

par Top Contributeur
le ‎28-10-2017 20:08

Je pose la même question à Sosh et, pour info, je la pose en coulisses (avec direct avec Sosh) depuis plusieurs mois, sans réponse...  Que cela soit chez Sosh ou Orange, l'évolution du support de la VoLTE/VoWifi dans le futur est un mystère pour tout le monde, clients comme conseillers...

par fred47140 Sosheur occasionnel
le ‎10-11-2017 15:36

Bonjour ,

 

Je vous rejoins car ayant depuis peu la 4G+ je trouve anormal de revenir à la H+ pour pouvoir appeler et être appelé surtout en ayant le Sony xpéria XZ premium qui est bien compatible ...

par Top Contributeur
le ‎16-11-2017 18:59
Je suis pour, mon smartphone actuel (Import) propose les appels en 4g, mais aucune chance d'y avoir accès si on a pas le hdg Samsung ou un iPhone...
par Nicopoit86 Sosheur occasionnel
le ‎21-11-2017 16:53

C'est beau de rêver... Il est plus rapide pour le consommateur d'aller là où cela fonctionne que d'attendre qu' Orange/Sosh bouge. Ca n'est que mon humble avis!

par Top Contributeur
‎21-11-2017 17:01 - modifié ‎21-11-2017 17:02

Malheureusement, aucun opérateur n'offre de service VoLTE/VoWifi complet.

 

- Bouygues a une grande liste de mobiles VoLTE (y compris vendus nus) mais pas de VoWifi.

- SFR a une grande liste de mobiles compatibles VoLTE mais beaucoup moins de mobiles VoWifi. Ils imposent aussi que les mobiles soient achetés chez eux. 

- Free n'a pas de VoLTE/VoWifi du tout...

 

Orange arrive donc en avant-dernier avec sa chiche liste de mobiles compatibles VoLTE/VoWifi (surtout des iPhone) et la nécessité que les quelques mobiles Android compatibles soient achetés chez eux...

par Top Contributeur
le ‎21-11-2017 17:04

@ziv non Bouygues a VoWifi maintenant et ce service est automatiquement établi si mobile compatible sans aucune demande

par Top Contributeur
‎21-11-2017 17:10 - modifié ‎21-11-2017 17:12

Ah oui, effectivement, et la liste est encore plus réduite que SFR...

 

Le classement ne change pas pour Orange, eux qui aiment bien qu'on les désigne comme n°1 Smiley MDR

par Lololeloulou Aspirant sosheur
le ‎27-11-2017 23:54
J'ai pu faire le test ; il n'est pas nécessaire d'acheter son mobile chez SFR pour bénéficier de volte et vowifi (Galaxy s7 importé)
par Equipe Marketing
le ‎05-12-2017 17:50
Statut modifié en : Idée en projet

Bonjour @ziv,

 

Ci-dessous quelques éléments de réponse à votre proposition.

 

1) Orange travaille effectivement déjà avec d’autres constructeurs pour lancer le plus de références compatibles VoLTE et Appels Wi-Fi mais avec une exigence de qualité de service forte, notamment parce qu’à la différence de nos concurrents, la Voix 4G (VoLTE) est activée par défaut pour tous nos clients éligibles.

Pour les mobiles non achetés chez Orange, nous travaillons aussi avec les constructeurs pour ouvrir les compatibilités en 2018

 

2) Contrairement à la 4G, pour l’activation de la Volte et la vowifi, un processus SI été mis en place pour détecter les clients éligibles ou non à ces services (offre détenue, mobile détenue, option incomptibles..) et l’activer automatiquement sans aucune action de la part du client. Ce processus nécessite un délai de 24h. Il y a donc effectivement un délai et potentiellement quelques bugs techniques, cependant normalement c'est transparent pour nos clients.

 

3) Sur le mobile, il y a déjà l’information sur l’utilisation ou non de la vowifi (transparent en effet sur la volte).

 

Pour l’espace client, il pourrait être envisagé d’indiquer si le client est éligible ou non aux services, par contre pour la notion d’activation, c’est une information qui est gérée au niveau du mobile du client (j’active la vowifi sur mon mobile et je peux la désactiver quand je veux), c’est une information (statut activé ou non) qui ne remonte pas dans notre base de données.

 

4) Pour la vowifi à l’étranger, ce n’est pas prévu à court terme.

 

J'espère que cela répond à vos questions !

Claire

par Top Contributeur
‎05-12-2017 18:07 - modifié ‎06-12-2017 21:57

@Claire_market

 

Merci pour ces réponses !

 

1) En attendant, ça donne l'impression de ne pas avancer, et ce depuis le lancement de ces services en 2016...

 

Bouygues annonce ainsi 32 modèles compatibles, SFR, 48 modèles, contre 11 pour Orange.

 

2) Cette demande est une retranscription de l'impression que donne le forum, notamment des demandes récurrentes concernant les iPhone, les seuls téléphones à rouspéter contre Orange quand les services VoLTE/VoWifi ne sont pas disponibles côté opérateur. L'ajout récent de l'Apple Watch avec eSIM a magnifié cette impression. Et cela, sans parler des messages "Orange France a désactivé les appels 4G sur votre compte"...

 

Après, ça concerne peut-être une minorité de clients, difficile à dire de mon point de vue... Cela dit, certains témoignent de l'absence de délai d'activation de 24h chez des concurrents.

 

3) L'idée était effectivement plutôt de confirmer au client que ces services sont disponibles côté opérateur. A lui, ou non, de les activer côté mobile, si c'est possible.

 

A noter que sur un Galaxy S8+ sur le réseau Bouygues, la VoLTE est aussi désactivable, ce qui n'est pas le cas sur mon S7 d'origine Sosh.

 

4) Je m'en doutais Smiley heureux

par atlantel Sosheur actif
le ‎10-12-2017 10:52

Ca, c'est une super idée. Chez Bouygues, mon smartphone bénéfice automatiquement du VOLTE alors que chez Orange rien du tout, pire, il n'est même pas reconnu par le réseau orange (huawei mate 10 pro)... Il y a du progrès à faire. 

 

J'espère que vowifi et volte verront rapidement le jour chez Sosh/orange

par Top Contributeur
le ‎10-12-2017 11:02

Rigolons un bon coup avec ce communiqué de presse de février 2016 : https://www.orange.com/fr/Press-Room/communiques/communiques-2016/Orange-annonce-le-lancement-de-VoL...

 

Orange a confirmé aujourd'hui l'introduction de VoLTE et des appels VoWiFi sur son marché européen afin de continuer à enrichir l'expérience voix de tous ses clients.

 

Tous, vraiment ? On voit, pratiquement deux ans plus tard, qu'on en est loin.

 

Orange annonce aussi le lancement de son premier smartphone compatible avec les deux technologies [VoLTE et VoWifi] : l’Orange Neva 80.

 

Dans les faits, ce mobile n'a jamais été compatible VoLTE/VoWifi en France...

par Top Contributeur
le ‎12-01-2018 17:08

La presse spécialisée en ligne découvre que le S7/S7 edge sont compatibles VoWifi :

 

http://android.smartphonefrance.info/actu.asp?ID=4466

 

La liste de compatibilité Orange/Sosh a enfin été mise à jour (alors que le firmware a été déployé en septembre...).

par brunom68 Sosheur superactif
‎21-01-2018 08:45 - modifié ‎21-01-2018 08:46

article source ARCEP. lire paragraphe en rouge sur vowifi 

Signature d’un accord historique entre le Gouvernement, l’Arcep et les opérateurs mobiles pour accélérer la couverture numérique des territoires
Paris, le 14 janvier 2018

La résorption de la fracture numérique représente un défi majeur de la politique de cohésion des territoires. Afin d’accélérer la transformation numérique de notre pays, que l’on parle des TPE-PME ou des services publics, il est essentiel que l’internet mobile soit accessible à tous, sur l’ensemble du territoire. Le Président de la République a fixé, lors de la première Conférence Nationale des Territoires le 17 juillet dernier, des objectifs ambitieux : garantir l’accès de tous les citoyens au bon débit (supérieur à 8Mbit/s), doter l’ensemble des territoires de la République de réseaux très haut débit (supérieur à 30Mbit/s) d’ici 2022 et généraliser une couverture mobile de qualité dès 2020.

En matière de connectivité fixe, le détail de la feuille de route gouvernementale qui vise à atteindre ces objectifs, a été annoncé par le Premier ministre à l’occasion de la seconde Conférence Nationale des Territoires, le 14 décembre dernier.

En matière de couverture mobile, le gouvernement a demandé en septembre à l’Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (Arcep) d’amorcer les travaux sur les engagements que les opérateurs mobiles seraient susceptibles de prendre de manière contraignante, au-delà de leurs trajectoires actuelles de déploiement.

Pour y répondre, l’Arcep a mené une concertation avec l’ensemble des acteurs, opérateurs et collectivités, s’inspirant des accords trouvés avec les opérateurs dans les pays les plus connectés au monde. A l’issue de ce travail, l’Arcep a remis au Gouvernement une proposition comprenant de nouvelles obligations de déploiement pour les opérateurs, inédites par leur ambition.

Sur la base des propositions de l’Arcep et dans le cadre d’un dialogue exigeant avec les opérateurs de téléphonie mobile, le gouvernement est parvenu à un accord historique qui vise à généraliser la couverture mobile de qualité pour l’ensemble des Français.

Dans un contexte où la téléphonie mobile est devenue indispensable pour l’accès au numérique, et où il reste en France de nombreuses zones où la couverture mobile est inexistante ou insatisfaisante, l’Etat fait le choix de prioriser l’objectif d’aménagement du territoire, dans les conditions d’attribution des fréquences mobiles dont les autorisations arrivent à terme dans les prochaines années. Le Gouvernement prévoit également d’accompagner l’effort massif d’investissement des opérateurs d’un engagement de stabilité des redevances payées par ces derniers pour ces fréquences, et de mesures de simplifications prévues dans le projet de loi sur le logement.

Au regard de ces éléments, les opérateurs mobiles s’engagent à :

- améliorer la qualité de réception sur l’ensemble du territoire, et particulièrement dans les zones rurales. Le nouveau standard d’exigence appliqué aux obligations des opérateurs sera celui de la bonne couverture ;
- démultiplier le rythme des programmes ciblés d’amélioration de la couverture et dans ce cadre construire chacun au moins 5000 nouveaux sites sur tout le territoire, parfois mutualisés, qui iront désormais au-delà des zones dites « blanches » et dont la charge sera désormais intégralement prise par les opérateurs. Au cours des trois prochaines années nous engagerons la couverture d’autant de zones que l’ensemble des programmes gouvernementaux depuis quinze ans. Ces zones à couvrir seront identifiées par les pouvoirs publics en associant étroitement les collectivités territoriales.
- généraliser la réception en 4G ce qui implique de l'apporter à plus d’un million de Français sur 10 000 communes, en équipant en 4G tous les sites mobiles ;
- accélérer la couverture des axes de transport, afin que les principaux axes routiers et ferroviaires soient couverts en 4G; l’accord prévoit aussi des dispositions sur la couverture des trains régionaux.
- généraliser la couverture téléphonique à l’intérieur des bâtiments, en utilisant notamment la voix sur Wifi.

Un changement d’ambition sans précédent est ainsi matérialisé. Facilitée par plus de mutualisation des réseaux, qui permet d’accroître l’efficacité des déploiements, et la mise en œuvre de mesures de simplification prévues dans le projet de loi sur le logement, l’accélération du déploiement des nouveaux équipements de téléphonie mobile permettra d’améliorer sensiblement l'expérience utilisateur de la couverture mobile sur tous les territoires.

La transparence sur l'avancée de ces déploiements sera totale. Elle sera assurée par l’observatoire trimestriel de l’Arcep sur la couverture mobile des zones peu denses ainsi que par les cartes de couverture, que l’Autorité publie sur le site monreseaumobile.fr. Ces nouvelles obligations seront transcrites dès 2018 dans les autorisations d’utilisation de fréquences des opérateurs. Elles auront un caractère contraignant et pourront faire l’objet de sanctions par l’Arcep en cas de non-respect.

L’Arcep lancera également dès début 2018 les travaux pour la réattribution des fréquences des bandes 900/1800/2100 MHz arrivant à échéance au cours des prochaines années, au travers de la mise en place d’une procédure priorisant l’objectif d’aménagement du territoire, en intégrant ces ambitions, dans un contexte de stabilité des redevances associées.

L’accord conclu aujourd’hui constitue une avancée déterminante dans le cycle de discussions lancé dès l’été 2017 par le gouvernement avec l’ensemble des acteurs de l’aménagement numérique des territoires : collectivités territoriales, opérateurs de télécommunication, industriels. Pour le mettre en œuvre, le gouvernement associera particulièrement les collectivités territoriales, dont le rôle est crucial pour identifier les besoins de couverture et faciliter le déploiement des nouvelles infrastructures fixes et mobiles.

par Top Contributeur
le ‎21-01-2018 09:02

@brunom68  Tu pouvais mettre un lien sur l'article, ça suffisait. Surtout qu'il y a une phrase intéressante et qui ne détaille rien donc pas grand chose à en tirer, au final. Smiley frustré