[archives] Les Tests Sosh : Mobiles

Le PRIV by BlackBerry et son clavier tactile virtuel

[archives] Les Tests Sosh : Mobiles

Le PRIV by BlackBerry et son clavier tactile virtuel

Avec ce nouveau téléphone, BlackBerry a pensé à tout le monde et ne s'est pas contenté de satisfaire les adeptes du clavier physique : ceux qui préfèrent écrire via un clavier virtuel affiché sur le grand écran de 5,4" du PRIV y trouveront leur compte.

 

Mode multilingue, saisie prédictive... que pensent nos experts maison de ce clavier virtuel ? Quelle méthode de saisie préfèrent-ils ? C'est maintenant à eux de vous répondre !

3 Commentaires
  • Clavier Virtuel :

 

Comme je le disais dans mon article sur le clavier physique, de nombreux clavier virtuels existent déjà, donc pourquoi BlackBerry s’est amusé à porter son clavier sur la plateforme Android (car oui il était déjà présent sur BB10) ? Qu’apport-t-il de plus que les autres ?

 

D’abord l’espacement : BlackBerry a bien travaillé l’ergonomie du clavier et n’a pas insérer trop de symboles sur la page par défaut. On a beau avoir de grands écrans, certains constructeurs mettent tellement de symboles que la place manque et qu’on a du mal à taper.

Ici aucuns soucis.

Rentrons dans le vif du sujet. Pourquoi j’adore ce clavier et pourquoi il ne me fait pas utiliser le clavier physique ?

Tout simplement par son système d’insertion des mots. Sur un clavier comme le clavier Google, on peut swiper son doigt d’une lettre à l’autre et le clavier reconstruit le mot. Malheureusement, une fois sur 2, il se trompe de mot et on est obligé d’aller cliquer sur la prédiction qu’il nous propose.

Avec ce clavier BlackBerry rien de tout ça, car le clavier nous propose les mots, directement au dessus des touches. L’avantage est qu’on voit tout de suite la proposition qu’on nous propose sans avoir à lever la tête (ça me fait penser à l’affichage tête haute dans les voitures). Ensuite, il suffit de swiper vers le haut pour sélectionner le mot en question. C’est simple, facile, fluide et on se demande comment des mastodontes comme Google n’y ont pas pensé avant.

Vraiment excellent de la part de BlackBerry.

 

BlackBerry Priv, clavier virtuel 

 

Ensuite ? Rien de particulier, le clavier virtuel offre lui aussi le magnifique mode « double » langue que je décrivais avec mon article du clavier physique. Un must have !!!!!!!

Il offre la possibilité de faire des corrections automatiques. On le choix de choisir avec quelle précision la correction sera faite.

On peut demander la prédiction des émoticônes.

D’interdire certains mots

De substituer certains mots, expressions (jtm = je t’aime)

D’apprendre de nos frappes etc …

 

Paramètre_1.pngParamètre_2.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quelle conclusion sur ces claviers ?

BlackBerry a tout bon. Ils ont su renouveler le « vieux » clavier physique en lui introduisant une feature unique, la sensibilité capacitive.

Ils ont également développé un clavier virtuel qui est pour moi un must-have. Il est bien meilleur que tous les claviers présents sur le marché. Là encore, avec ce clavier on gagne en productivité.

 

En somme : Bravo BlackBerry

Le clavier tactile est lui aussi très agréable à prendre en main. Il est intuitif, et prédit les mots d'une manière originale et pratique : les mots s'affichent sur le clavier même, et il suffit de swipe vers le haut pour qu'ils s'inscrivent d'eux-même. C'est un bon compromis entre le swipe comme sur SwiftKey et la prédiction classique du clavier Google qui demande de déplacer son doigt sur la ligne de prédictions pour inscrire le mot.

Virtuel1

Virtuel2

Le clavier tactile gère également le mode multilingue, de la même manière que le clavier physique.
Il est très agréable à utiliser grâce à l'écran QHD multitouch. Le clavier réagit immédiatement et les bords incurvés de l'écran sont très confortables lors de la saisie tactile.

Virtuel3

Vidéo > Le clavier virtuel en action

Le dictionnaire et le clavier apprennent au fur et à mesure de ce que l'on écrit et des mots que l'on a l'habitude d'utiliser fréquemment. Ainsi, au bout de seulement quelques heures, le PRIV sait quels mots prédire et il corrige selon nos habitudes. Je trouve juste vraiment dommage de ne pouvoir installer aucun autre application pour le clavier virtuel, sinon celle ci rentre en interraction avec le clavier physique. En espérant que d'ici quelques semaines, ceci soit corrigé. 

Globalement, je n'utilise que le clavier physique. J'ai toujours aimé cette particularité des téléphones BlackBerry et je trouve la saisie ainsi plus confortable, grâce à ses fonctions capacitatives !

Pour être franc, je ne jure que par le clavier de Google en théorie. Je le trouve vraiment très bon et efficace, il m'a donc fallu un petit temps d'adaptation pour ce nouveau clavier BlackBerry. Néanmoins, j'avoue l'avoir quand même plutôt apprécié...

 

Dès le départ, j'ai ouvert le téléphone pour regarder le clavier physique et j'ai plutôt pas vraiment fait attention à ce clavier tactile. Mais il faut quand même avouer que parfois, on a pas envie d'ouvrir le clavier physique et dans ce cas, il est plus simple d'utiliser la clavier virtuel.

Ce que j'aime beaucoup avec ce clavier, c'est que des mots s'affichent au dessus de certaines lettres afin de prédire ce que vous allez dire. Si c'est le bon mot, il suffit d'appuyer sur la lettre et de swiper avec votre droit vers le haut. Le mot s'ajoute alors à votre texte. Simple, rapide et efficace ! Néanmoins, plus vous utilisez le clavier et plus la prédiction sera efficace. Après, il arrive encore que le clavier propose des mots que je ne veuille pas, mais la plupart du temps, ça fonctionne très bien. L'accès aux emojis est le même que sur le clavier Google de base.

 

Screenshot_2016-03-02-19-26-25.png

Autre point fort : le clavier prend en charge plusieurs langues. C'est un vrai plaisir, surtout quand on doit jongler avec certaines langues pour envoyer des mails par exemple et ça, c'est appréciable.

Enfin, on notera de nombreux paramètres pour configurer le clavier, avec des fonctions vraiment sympathiques comme le double tap sur la barre d'espace, qui permet alors de mettre un point à la suite d'un mot et de faire un espace, le tout d'un coup.