[archives] Les Tests Sosh : Mobiles

#TesteurSosh - Premier jour de test du Wiko Ufeel

Wiko U Feel
[archives] Les Tests Sosh : Mobiles

#TesteurSosh - Premier jour de test du Wiko Ufeel

Wiko U Feel

Bonjour à tous et bienvenue pour cette nouvelle session de #TesteurSosh !

 

Cette semaine, nous allons tester un des derniers smartphones de Wiko, le Ufeel :smileyhappy:

Ce smartphone intègre notamment un capteur d'empreintes digitales, qui peuvent être associées à une action spécifique.

 

Wiko U Feel gris Face.jpg

 

 

Aujourd'hui, nos testeurs vont se livrer à l'exercice de l'unboxing : prise en main de l'appareil, rendu de l'écran, finitions, ...

 

Retrouvez un peu plus bas leurs avis !

 

 

3 Commentaires

Wiko ufeel box.jpgEn commençant le test de ce Wiko ufeel, je me suis dit qu’un smartphone à moins de 200€  ne devrait pas retenir très longtemps mon attention. 3 jours après, mon avis est tout autre !

 

La boîte laisse présager un ciblage urbain et jeune avec un tag aux multiples couleurs. Ma curiosité est au Top et je n’attends pas plus pour l’ouvrir. A l’intérieur je découvre un joli smartphone : une taille d’écran agréable, un poids adéquat et un design sobre mais agréable.

 

Une pression sur la touche de côté et le voilà allumé. L’écran est très lumineux et mis en valeur par des icônes wiko aux couleurs acidulées. Un tour rapide montre que nous somme bien avec un terminal Android avec quelques petites touches de Wiko un peu partout. Habituellement ma préférence va aux smartphones proches d’android pur mais dans ce cas je me laisse séduire par les couleurs, les animations et autres ajouts de Wiko.

 

L’ouverture du capot arrière montre bien l’emplacement pour ajouter une carte mémoire micro-sd, indispensable pour compléter les 16Go de mémoire du smartphone.

 

Reste maintenant à configurer le lecteur d'empreintes qui permet le déverrouillage.

Après avoir suivi les instructions et positionné mon doigt à plusieurs reprises sur le lecteur, la configuration est terminée et je peux tester le déverrouillage.

C’est la première fois que j’utilise un tel système et je suis bluffé ! Ca fonctionne bien, c’est très pratique et ça sécurise  le téléphone bien mieux qu’un code ou un schéma !

 

A demain pour d’autres impressions.

Bonsoir à toutes et tous.

 

Voici le nouveau Wiko Ufeel.

Première impression, la boite est très jolie avec son W à la Kandinsky.

IMG_20161118_114250.jpg

A l’intérieur, pas de surprises, tout est là.

IMG_20161118_114738.jpg

 

L’appareil qui reste léger, fait quand même « sérieux » coté poids (150 grammes).

 

La prise en main est excellente et les touches marche/arrêt et volume tombent bien sous les doigts.

L’écran 5 pouces parait de bonne facture, ce qui s’avérera exact lors de la mise en route.

Il est lumineux et pour moi qui possède déjà un Wiko Ridge Fab de 18 mois, y a pas photo, celui de l’Ufeel est bien meilleur, autant en définition qu’en rendu des couleurs.

 

L’Ufeel a quand même un coté un peu « pauvre » avec tous ses plastiques, surtout la tranche en couleur grise qui fait ressortir le coté « terne ».

 

Autre coté négatif : l’objectif de l’appareil photo dépasse largement et sert de  "support"  lorsqu’on le pose à plat. 

Cela entraine un risque de dégradation, salissures, voire casse si l’on n’y prend garde.

 

Passons à l’ouverture de l’appareil. 

IMG_20161120_113048.jpg

Première surprise : la batterie est collée donc non changeable (à priori). Très mauvais point quand on connait la durée de vie d’une batterie (24 mois environ).

Malheureusement la plupart des constructeurs font ce choix. Economie ou obsolescence programmée ?

 

La deuxième mauvaise surprise est le support de la carte sim. La notice (en caractères minuscules) est très mal faite sur ce point et n’indique pas du tout la manière de faire. Après quelques recherches, j’ai réussi à faire glisser le support métallique et à l’ouvrir.

IMG_20161120_113235.jpg

Attention donc à ne pas forcer en essayant d’insérer la sim.

 

Le capteur d’empreintes digitales.

Dans cette game de prix c’est assez rare. 

Perso je n’avais jamais testé, mais c’est très pratique pour démarrer un appli ou déverrouiller l’appareil.

 

Mais on verra tout cela en détail dans les prochains épisodes.

 

A demain.

 

Unboxing du Wiko ufeel

 

Grâce à nos amis de Sosh, j'ai entre les mains le Wiko ufeel dans le cadre de l'opération TesteurSosh. Ce smartphone de milieu de gamme sorti en juillet 2016 ne se distingue pas par l'originalité de son design. En revanche, il se démarque par une présentation et des finitions qualitatives et soignées. Annoncé en février au MWC de Barcelone, le Wiko ufeel a un peu tardé à pointer le bout de son nez en France. Cela ne va pas être facile pour ce mobile face à une concurrence acharnée sur ce segment tarifaire.

 

Sur le segment des smartphones à moins de 200 euros, il se retrouve face à l'excellent Honor 5C, l'Asus Zenfone 3 Max, l'Alcatel Shine Lite ou le Meizu M3 Note. Mais il est l'un des premiers à se doter d'un lecteur d'empreintes digitales. Pas mal pour un smartphone à moins de 200 euros. A prix équivalent aujourd'hui, on lui préfèrera sans doute le Honor 5X doté lui aussi d'un lecteur d'empreintes.

 

IMG_2241.JPG

 

Présenté dans un coffret aux couleurs vives et au design jeune et urbain, ce smartphone se destine avant tout à un public plutôt jeune. Le Wiko ufeel est livré avec son chargeur, des écouteurs, plusieurs adaptateurs micro-SIM, diverses notices et garanties. Le packaging est soigné et visuellement agréable. Au niveau de la prise en main, celui-ci tient plutôt bien en main et je dois ajouter que la face arrière est particulièrement agréable au toucher "peau de pêche" du revêtement employé.

 

IMG_2245.JPG

 

Le Wiko ufeel, ça donne quoi ?

 

A défaut d'un design original, son interface est un bon compromis entre Wiko UI et Android Mashmallow. En effet, se mêlent ici les icônes rondes propre à Wiko à l'interface classique de Marshmallow. Certaines applications pré-installées par Wiko se retrouvent en doublon avec les applications Android. Ce n'est pas un foudre de guerre, mais il se montre assez réactif. Tout comme son capteur d'empreintes digitales qui est également très réactif.

 

Par contre, on regrettera l'absence d'un écran Full HD (1080p). Il faudra ici se contenter d'un écran HD (720p) qui sans être mauvais n'a rien d'exceptionnel. C'est fréquent dans cette gamme de prix, mais un peu dommage. Si cela est rédhibitoire pour vous, il faudra ajouter 50 euros pour lui préférer son grand frère, le Wiko ufeel Prime qui, lui, propose un écran Full HD. Cependant l'écran offre un bonne luminosité et n'est pas non plus honteux. La colorimétrie est plutôt bonne.

 

IMG_2250.JPG

 

A chaque doigt son appli !

 

C'est une des promesses et des innovations apportées par Wiko avec sa technologie baptisée FingerPrint. En enregistrant préalablement jusqu'à 5 de vos empreintes digitales, vous pouvez ensuite décider d'associer à chacune une application qui se lancera au déverrouillage du Wiko ufeel. Pour avoir testé cette innovation sur le Wiki ufeel, ça marche vraiment bien. On aimerait bien voir la même chose sur iPhone et pourquoi pas sur iPad pour lancer des sessions personnalisées selon l'empreinte de l'utilisateur. C'est en tout cas plutôt intéressant et pratique. Je reviendrai plus longuement sur ces innovations dans un prochain article et je vous parlerai également de l'appareil photo.

 

IMG_2249.JPG

 

En conclusion, pour un smartphone à 200 euros, celui-ci ne fait pas vraiment bas de gamme et a malgré tout certaines qualités comme nous le verrons demain.