Retrouvez toute l'actu, les bons plans de Sosh, les nouveautés

2ème jour de tests pour le Samsung Galaxy S9+ - L'interface et ses caractéristiques techniques

par Ancien intervenant Sosh le ‎24-04-2018 09:23

2ème jour de tests pour le Samsung Galaxy S9+.

 

Son interface est passée au crible par nos 4 testeurs @jaoli31 @Vito_bozo @G33K @IBremen

Quelles ont été leurs impressions à la confiugration du mobile ?

Que pensent-ils de ses caractéristiques techniques ?

 

Bref ! Rentrons dans le vif du sujet !

 

prise en main.png

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires
par Sosheur
le ‎24-04-2018 09:26

Etant possesseur d'un Note 8, on retrouve la surcouche habituelle Samsung, avec Android 8.0 comme sur le Note 8 qui à reçu la mise à jour (hors opérateur) il y a quelques semaines.

 

Pour les habitués à l'éco Samsung, rien de 9 non plus sous le soleil de la firme.

 

Pour ses caractéristique, il faudra tester le haut-parleur dolby digital en façade, seul point pour le moment de différence avec mon Note 8

20180419_122245.jpg

par Vito_bozo Sosheur junior
le ‎24-04-2018 10:18 - dernière modification le ‎25-04-2018 10:05 par Ancien intervenant Sosh
S9plus_2.jpg

 

 

Comme pour la première partie je vous propose un résumé écrit puis une vidéo beaucoup plus complète.

 

 

TEXTE

Commençons déjà par parler de l'OS. Nous sommes bien sûr sur Android dans sa version 8.0 nommée Oreo. Dommage que le S9+ ne soit pas sous 8.1 qui apporte quelques correctifs de stabilité et des petites améliorations.

Le patch de sécurité est celui du 1er mars 2018. Là encore Samsung n'est pas vraiment dans les temps.

Samsung propose sa version de l'OS en lui appliquant une surcouche qui se nomme Samsung Experience. Elle consiste en l'ajout d'un grand nombre de fonctionnalités mais aussi un design propre à Samsung. Cela permet d'ailleurs aux utilisateurs de la marque de ne pas être trop dépaysés à ce niveau.

A une époque, la firme Coréenne avait la mauvaise réputation de mettre beaucoup d'applications de base. C'est un problème notamment parce-qu'elles prennent de l'espace de stockage et ne pouvaient être supprimées. Il y en a toujours beaucoup mais il est possible d'en supprimer une grande partie. Je ne comprends toujours pas pourquoi Samsung propose sa propre application mail ou son propre navigateur web alors que les versions made by Google sont déjà installées. 

Le point qui frappe le plus vient de la fluidité. C'est assez impressionnant. Les 6Go de RAM et le dernier processeur Exynos maison n'y sont pas pour rien. Mais à voir dans le temps. La surcouche Samsung modifiant pas mal Android, il se peut que des ralentissements se fassent ressentir.

Puis vient la découverte des différentes options proposées par le Coréen... Et je peux vous dire qu'il y en a une sacré quantité. Quasiment toutes les options que j'ai pu voir sur les différents smartphones que j'ai pu tester sont présentes. C'est très bien, et cela rend se produit complet.

Le problème vient plus de la façon dont elles sont rangées. Les paramètres sont un fouillis innommable... Et en fait c'est le plus gros point négatif. Trouver les paramètres d'une option spécifique devient un parcours du combattant très frustrant. Et c'est vraiment dommage quand on sait de quoi est capable le S9+.

Je pense que certains utilisateurs peuvent être complètement perdus. Et c'est vraiment dommage, surtout quand on voit la capacité du S9+ à gérer le mutli-tâche.

Il faudrait que je parle de l'assistant vocal de la marque qui se nomme BIxby. Mais le fait qu'il ne soit pas disponible en Français, et que Google Assistant est déjà présent fait que je n'en vois pas l'intérêt.

Quelques mots concernants les méthodes de déverrouillage. Le scanner d'Iris est toujours présent mais il a du mal avec mes lunettes. On retrouve un système de reconnaissance faciale qui fonctionne correctement sans atteindre les performances de mon OnePlus 5t. Et enfin le scanner d'empreinte. Enorme point faible sur le S8, où en plus d'être mal positionné, n'était pas très précis. Ici c'est mieux mais je trouve que ce n'est toujours pas parfait. Je ne sais pas si cela vient de la forme qu'il a où d'une position un peu trop basse, mais j'ai toujours du mal à l'atteindre. Dommage.

Au final, Samsung propose un smartphone plus que complet niveau OS, mais aussi très frustrant de part la difficulté d'accès aux différentes options disponibles. De plus, les MàJ ne semblent pas être la priorité numéro 1 de la marque, et c'est bien dommage.

 

VIDEO

 

;

par Top Contributeur
le ‎24-04-2018 13:21

Bonjour à tous,

 

Aujourd'hui attardons nous sur la partie logicielle du S9+.

Je découvre à travers ce test la dernière version d'Android (8.0, un peu dommage sachant que la 8.1 est dispo depuis Décembre 2017) et la surcouche Samsung Experience (9.0).

 

Très rapidement on découvre une multitude de fonctionnalité à appréhender. De nombreux conseils s'affichent pour accompgner l'utilisateur.Screenshot_20180128-205527_Samsung Experience Home.jpg

 

Screenshot_20180128-205312_Samsung setup wizard.jpg

 

J'apprécie (en vrac) :

  • Le bandeau Edge (utilisant l'arrondi de l'écran) où l'on accède à nos applis favorites, à la météo, à des outils de capture d'écran etc. Le positionnement du bandeau est lui même configurable (verticalement, à gauche ou à droite de l'écran)
    Screenshot_20180424-080659_Samsung Experience Home.jpg

     

    Screenshot_20180424-080645_Samsung Experience Home.jpg

     

    Screenshot_20180424-080633_Samsung Experience Home.jpg

     

    Screenshot_20180424-080615_Apps edge.jpg

     

    Screenshot_20180128-212159_Samsung Experience Home.jpgScreenshot_20180424-080439_Edge screen.jpg

     

  • Un mode paysage qui n'est pas du luxe sur un mobile comprenant un écran de plus de 6"

    Screenshot_20180420-173318_Samsung Experience Home.jpg

     

Les quelques reproches à faire sont

  • L'assistant Bixby nécessitant un compte Samsung (et de toute manière indispo en France). Quid de l'intérêt d'un énième assistant constructeur...

Screenshot_20180424-080553_Samsung Experience Home.jpg

 

Screenshot_20180423-193517_Bixby Home.jpg

 

Screenshot_20180423-193503_Bixby Home.jpg

  • Des menus réglages chaotiques et interminable. On a l'impression que Samsung l'avoue lui-même en proposant des liens rapides à la fin de chaque sous-menu ... Heureusement que le tout est aidé par une recherche efficace
    Screenshot_20180424-114301_Settings.jpg

     

    Screenshot_20180424-114240_Settings.jpg

     

Coté fluidité, R.A.S. Le S9+ et ses 6 Go de RAM ne bronchent, heureusement, pas lors d'une utilisation classique.

 

Pour résumer j'ai apprecié la qualité et efficacité de la partie logicielle, j'émets cependant une petite réserve sur la capacité d'adaptation d'utilisateurs plus novices.

 

La suite demain !

par Top Contributeur
le ‎24-04-2018 19:57

Quelques remarques pour les testeurs :

- je trouve la reconnaissance d'iris moins performante sur le S9 que sur le S8+ ? Des retours concordants de votre côté ? Avez-vous essayé le l'Intelligent scan ?

- les S9/S9+ bénéficient du projet Treble de Google. On peut espérer des mises à jour plus fréquentes

- Une remarque sur la complexité des réglages : ça s'est amélioré :smileylol: Même sur iPhone, certains réglages sont parfois bien planqués. Essayez de trouver la luminosité automatique :smileywink:

par Top Contributeur
‎24-04-2018 21:44 - modifié ‎26-04-2018 01:03

Bonjour à tous et à toutes,

 

Nous nous retrouvons aujourd'hui pour découvrir ensemble l'interface et les caractéristiques techniques du Samsung Galaxy S9+.

 

Le dernier terminal de Samsung fonctionne sous Android 8 (alias Android Oreo) : cela ne se voit pas vraiment car la marque habille Android de sa surcouche maison Samsung UX, dont j'aime beaucoup le look. Le paramétrage du device est assez classique : connection à un réseau wifi, acceptation des conditions d'utilisation, connexion à votre compte Google, configuration de la protection de votre téléphone et utilisation ou non de smart switch*.

 

Protéger les données contenus dans son smartphone est important à l'heure où ce dernier contient nos vies numériques. Samsung a déployé pas moins de trois méthodes d'authentification pour son flagship : un capteur d'empreinte (désormais en dessous de l'appareil photo dorsal, ce qui est mieux que l'emplacement du même capteur sur le S8), une reconnaissance faciale et un capteur d'iris : vous avez le choix. Et cela s'ajoute aux méthodes traditionnelles : code pin, mot de passe, schéma...

 

Capture d’écran 2018-04-24 à 21.36.34.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour ce test, j'ai choisi de me focaliser sur la méthode dont Samsung fait la promotion, à savoir l'Intelligent Scan (ça claque comme nom, ça a l'air tellement smart). Qu'est-ce que c'est ? L'Intelligent Scan est la combinaison des méthodes d'authentification reconnaissance faciale et scanner d'iris. Quand il y a suffisamment de lumière, c'est la reconnaissable faciale qui se charge de vous authentifier. Et quand il n'y en a pas assez, c'est le scanner d'iris qui prend le relai. Chacune de ces méthodes a ses avantages et inconvénients, déjà bien détaillés dans des tests spécialisés. Mais on retiendra simplement que : la reconnaissance faciale est rapide, mais le niveau de sécurité est à mon sens moyen ; et le scanner d'iris est plus lent, oblige à positionner le terminal à hauteur de ses yeux, mais est légèrement plus sécurisé. Mais surtout : les deux ne fonctionnent pas en même temps pour vous offrir le meilleur des deux mondes en terme de sécurité et rapidité. Enfin, pour le capteur d'empreinte au dos du GS9+, ça marche très bien, même si son emplacement me chagrine**. Globalement, je reste néanmoins satisfait de ce système qui reste performant, même si je m'interroge sur la sécurité du dispositif. Si vous êtes sensible à ce sujet, mon témoignage plus bas concernant l'iPhone X devrait vous intéresser.

 

Capture d’écran 2018-04-24 à 21.35.13.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Certains le savent peut-être, mais je suis utilisateur d'un iPhone depuis plus de 8 ans. Je vous avouerai avoir été assez surpris de recevoir entre 5 et 10 notifications dans les quelques minutes qui suivaient le premier paramétrage du terminal : c'est assez agaçant. Le nombre d'applications préinstallés semble immense : 49 applications en tout, en comptant celles d'Orange ! Si certains apprécieront le degré de paramétrage offert par un device Android, il est à noté que le menu Réglages est d'une complexité sans nom et n'est pas toujours logique dans son organisation : heureusement, il y a un moteur de recherche performant pour trouver votre bonheur. Bixby, le Siri de Samsung, ne sert pas à grand chose puisque non disponible en français, en plus de monopoliser une touche sur la tranche latérale gauche inutilement.

 

Ce device possède néanmoins des avantages qui me manquent en tant qu'utilisateur d'iPhone. Le premier est Always On qui garde votre écran allumé en permance avec l'heure, la date et les notifications : je trouve ça très pratique. Le second est la LED qui m'alerte d'une notification sans que j'ai à réveiller mon terminal pour vérifier si j'ai une notification (même si j'aurai tendance à la désactiver car elle me fait penser au syndrôme BlackBerry). La troisième est Dossier Sécurisé, pour dupliquer certaines de vos applications pour un second compte par exemple (si le GS9+ est votre smartphone pro et que vous êtes community manager, vous pouvez imaginer une instance de Facebook dédié à la gestion du compte de votre entreprise, et une autre pour votre Facebook perso), ou encore stocker certaines informations sensibles. Je regrette néanmoins qu'il faille créer un compte Samsung pour utiliser Dossier Sécurisé, alors que tout devrait rester en local (Samsung indique que cela permet de restaurer son mot de passe en cas de perte, ce qui reste louable). 

 

Le terminal offre des caractéristiques techniques haut de gamme : Exynos 9810, 6Go de RAM, un bel écran borderless de 6,2 pouces AMOLED haute résolution, deux caméras dorsale 12MP, une caméra selfie 8MP... Tout cela offre des performances de hautes volées, ce dont on est évidemment en droit d'attendre d'un smartphone vendu à ce prix. J'émets néanmoins des doutes sur la pérennité de ces performances face à l'usine à gaz que représente l'interface Samsung UX comme souligné plus haut : 49 applications pré-installés, ce n'est pas rien. Je peste également souvent contre les rares constructeurs Android qui n'offrent souvent qu'une mise à jour majeure (généralement, deux ans de support), quand Apple continue par exemple de mettre à jour l'iPhone 5S sorti en 2013 ! Samsung reste néanmoins un bon élève en la matière dans le monde Android, sans égaler le constructeur californien toutefois.

 

Capture d’écran 2018-04-24 à 21.38.40.png

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

*Deux adaptateurs dans le coffret vous permettent de switcher de votre ancien smartphone vers votre nouveau Samsung Galaxy, grâce à l'application Smart Switch. Vous pouvez transférer certaines données de votre ancien device vers votre nouveau, simplement, et même après le premier paramétrage. Je l'ai fait avec mon iPhone pour transférer mes contacts, sms et d'autres données utiles : cela m'a pris une quinzaine de minutes, c'est très pratique et bien fichu. L'assistant me conseille même de désactiver iMessage sur mon iPhone pour que je reçoive bien tous mes messages : Samsung a pensé à tout.



**Pourquoi ? Petite histoire : j'ai possédé pendant deux semaines l'iPhone X à sa sortie, que j'ai renvoyé. Vous le savez sûrement, mais Apple a fait un choix radical : supprimer Touch ID au profit de Face ID, sa méthode de reconnaissable faciale. Si Apple a fait ce choix, c'est qu'elle jugerait la technologie suffisamment performante et fiable pour le faire. Bien que globalement plus sécurisé que ce qui se fait sur le marché, j'ai été assez déçu de Face ID qui n'était pas, selon moi, à la hauteur. De plus, utilisant souvent mon téléphone posé à plat sur mon bureau, Face ID m'obligeait à des contorsions pénibles pour déverrouiller mon téléphone, ou à recourir au bon vieux code pin, inacceptable pour un terminal à 1329€ et quand on est habitué à la rapidité de Touch ID depuis l'iPhone 5S. Samsung, lui, a décidé de ne pas choisir et propose les 3 méthodes. Cependant, avec son capteur au dos, le GS9+ posé à plat m'oblige à ces mêmes contorsions, pénibles. Heureusement, la reconnaissance faciale, moins sécurisée certes, est plus rapide que Face ID.  

 

 

Suivez-moi sur Twitter : @monsieur_g33k

Votre profil communautaire