News

Rejoignez
la communauté sosh !


Pour poser vos questions, proposer votre aide, participer aux ateliers... Pas encore membre ? Je m'inscris
Les News sosh

Comment obtenir les meilleures performances en Wif...

Paroles de Soshers

Devenu indispensable ces dernières années, le Wifi est aujourd'hui le moyen le plus pratique pour connecter ordinateurs, smartphones, tablettes et autres objets connectés à Internet.

Cependant, le débit n'est pas toujours au rendez-vous et la portée, limitée. Pourquoi cela et comment améliorer la connectivité Wifi de sa box Internet xDSL ou fibre ?

 

Partez à la découverte du WiFi grâce à notre Top Contributeur @ziv 

wifi_canape.JPG

 

1) Le Wifi, petite introduction

 

Le Wifi est un ensemble de protocoles de communication radio ("sans fil") permettant de remplacer une connexion filaire (en Ethernet) par un lien radio. Un réseau Wifi est constitué d'un point d'accès (généralement une box Internet mais, on va le voir, d'autres périphériques peuvent prendre ce rôle) et de périphériques, tels que les ordinateurs, smartphones, tablettes et autres objets connectés.

Evoluant depuis 1997, on est est aujourd'hui à la 6ème version "majeure", appelée Wifi 6, sachant qu'à chaque version, le débit et la portée ont été améliorés. Les points d'accès des versions les plus avancés peuvent accueillir des équipements de versions antérieures, et inversement, un équipement d'une version avancée peut se connecter à un point d'accès plus ancien.

Le Wifi opère aujourd'hui sur deux bandes de fréquences 2,4 GHz et 5GHz, bandes de fréquences qui ont été découpées en canaux afin de faire cohabiter des réseaux Wifi voisins en évitant d'avoir trop d'interférences. Un point d'accès et ses périphériques utilisent un canal de chaque bande de fréquence pour communiquer. La bande 5GHz permet plus de débit mais sa portée est aussi plus limitée. Par ailleurs, il est aussi à noter que ces bandes sont "libres" et que d'autres technologies émettent dans les mêmes fréquences, le Bluetooth par exemple.

 

2) Avantages et inconvénients

 

Quand on le peut, la meilleure solution pour relier un équipement à une box Internet reste toujours le lien filaire. Celui-ci permet de parcourir plus de 100m sans perte de débit. Mais cela demande bien entendu d'installer des cables dans son habitation et de les amener jusqu'aux points où ils sont nécessaires. Il est à noter que c'est via un cable Ethernet qu'on obtiendra les meilleures performances de débit et de latence sur un accès fibre, le Wifi ne pouvant souvent pas rivaliser.

 

Le Wifi permet un usage sans fil "à la patte" dans un certain rayon de couverture du point d'accès. Comme c'est de la radio, n'importe quel voisin pourrait "écouter" ce qui se dit. Cela est empêché par un protocole de chiffrement des données dont la clé d'accès est la clé Wifi partagée entre le point d'accès et les équipements.

 

C'est extrêmement pratique notamment pour les appareils compacts (objets connectés) et/ou transportables dans la maison qu'on veut pouvoir utiliser sans contrainte chez soi. Mais on n'a rien sans rien, il y a forcément une contrepartie au côté pratique.

 

Premier inconvénient, le signal radio se dégrade avec la distance et les obstacles (murs, meubles, etc...). Au fur et à mesure de la dégradation, le débit se réduit et des pertes peuvent survenir. Ainsi, le placement du point d'accès au plus proche de la zone d'usage du Wifi est déjà la façon la plus simple d'améliorer les performances.

 

Second inconvénient, si des réseaux Wifi voisins utilisent le même canal ou des canaux voisins que sa box Internet, il peut y avoir parasitage, à savoir perte de débit et introduction de latences. Les Livebox d'Orange ont une fonctionnalité "Wifi intelligent" destinée à choisir le canal le moins encombré. Sinon, il est possible d'utiliser des applications sur smartphone qui donnent l'état de tous les canaux et de choisir soi-même le canal qui semble le plus adéquat.

 

A noter également qu'il y a des réglementations qui régissent la force d'émission du signal radio. Ni le point d'accès ni les équipements ne peuvent émettre au dela des limites légales. Egalement, leur taille physique est souvent un facteur limitant la performance, on peut ainsi mettre des antennes plus grandes et plus performantes dans un appareil plus grand.

 

Enfin, c'est un média partagé dans le sens où sur un canal, un seul équipement peut émettre des données à la fois. Ainsi, les usagers d'un point d'accès se partagent la bande passante disponible et donc s'il y a de nombreux utilisateurs, le débit pour chacun sera réduit d'autant. Certains équipements Wifi avancés utilisent la technologie MIMO qui consiste à utiliser plusieurs antennes afin de gérer des transferts de données en simultané sur plusieurs canaux.

 

3) Utilisation d'un équipement répéteur Wifi

 

Afin d'améliorer le signal Wifi, un appareil appelé "répéteur Wifi" peut être utilisé. Il dispose en général de 3 modes que l'on va détailler : le mode "point d'accès", le mode "répéteur" et le mode "pont". Selon les cas, on utilisera l'une ou l'autre de ces possibilités.

 

3.1) Mode "point d'accès"

point_acces.png

 

La fonction "point d'accès" des box Internet est souvent limitée, du fait de la taille de la box, de son age (elle peut être en retard sur les normes Wifi). La première idée est de désactiver le Wifi de la box et de le remplacer par un appareil "qui fait ça mieux". On place alors le répéteur Wifi en mode "point d'accès" à proximité de la box et on relie les deux par un cable Ethernet. Cela permet d'accéder à la dernière génération de Wifi ou d'utiliser des répéteurs à antennes multiples (MIMO) permettant de mieux gérer l'usage simultané de nombreux appareils.

On améliore le débit et (un peu) la portée du Wifi.

 

3.2) Mode "répéteur"repeteur.png

 

Quand on veut desservir une zone éloignée de la box, hors de portée ou en limite de signal (avec des mauvaises performances), on peut placer un répéteur Wifi à mi-chemin entre le point d'accès et la zone à desservir. A cet endroit, le répéteur entendra suffisamment bien le réseau du point d'accès et va réemettre les données à destination des appareils distants avec un niveau de signal "nominal".

On améliore ainsi la portée mais on introduit de la latence (chaque paquet de données doit être reçu et réémis par un intermédiaire) et du coup le débit peut en souffrir. Mais ça sera toujours mieux dans les situations où la communication directe n'est pas possible.

 

3.3) Mode "mesh" (maillé)repeteurs_mesh.png

 

 

 

Ces dernières années, de plus en plus de répéteurs Wifi supportent le mode "mesh" qui permet de disposer dans son habitation plusieurs répéteurs créant ainsi un maillage dans l'ensemble de l'habitation. Cela permet ainsi de créer un réseau Wifi puissant dans l'ensemble de l'habitation mais c'est une solution relativement couteuse puisqu'il faut acheter autant de répéteurs que nécessaire.

On améliore encore plus la portée mais le mode "mesh" introduit encore plus de latence, plus il faut d'intermédiaires pour aller du point d'accès à la destination.

 

3.4) Mode "pont"repeteur_pont.png

 

Le mode "pont", c'est le passage du média "Ethernet" au média "radio" ou inversement.

Premier cas d'usage, c'est la connexion à un répéteur Wifi n'un appareil qui n'a pas de Wifi intégré. Le répéteur Wifi reçoit les données en Wifi et les transfère via un cable Ethernet vers cet appareil.

Second cas d'usage, il s'agit de desservir en Wifi une zone hors de portée du point d'accès Wifi principal (la box). Cela nécessite alors de tirer un cable Ethernet vers cette zone éloignée (par exemple, le dernier étage d'une maison) et d'y connecter le répéteur Wifi en mode "point d'accès". Cela va alors créer un point d'accès Wifi "secondaire" proche de l'endroit où l'on en a besoin. Le fait qu'un cable Ethernet relie le pont/répéteur à la box permet de ne pas perdre en performance sur cette section du chemin. Par contre, il faut pouvoir tirer ce cable, bien entendu.

On améliore ainsi la portée, le débit, la latence puisque le pont/répéteur est au plus proche et est connecté en Ethernet à la box mais c'est au prix de quelques travaux d'infrastructure.

 

Merci au Top Contributeur @ziv pour la rédaction de cet article

 

Rejoignez
la communauté Sosh !


Pour poser vos questions, proposer votre aide, participer aux ateliers... Pas encore membre ? Je m'inscris