Vos Idées

Prix de forfait variable à l'utilisation

Cette idée a reçu : 0

Vos Idées

Prix de forfait variable à l'utilisation

Cette idée a reçu : 0

Partant du principe qu'on selectionne un des forfaits SOSH existant, dans mon exemple le forfait à 19,90e

 

Contenant :

- Appels illimités

- SMS illimités 

- 3Go d'internet 

 

Le premier mois, on paye 19,90e, soit le maximum facturé pour ce forfait, quelqu'en soit l'utilisation que j'en fait :

Lors de ce premier mois, j'ai appelé 2h43, envoyé 482 messages et utilisé 2,2Go d'internet.

 

Admettons des paliers (à définir) pour calculer la réduction du mois suivant :

- - de 1h d'appel : - 2 euros

- de 1 à 2h d'appel : - 1 euro

- de 2 à 4h d'appel : - 0,5 euro

- + de 4h d'appel : pas de réduction

 

- de 0 à 100 sms : - 2 euros

- de 100 à 200 sms : - 1 euro

- plus de 200 sms : pas de réduction

 

- 0 à 1Go d'internet : - 2 euros 

- 1 à 2Go d'internet : - 1 euro

- 2 à 3 Go d'internet : pas de réduction

 

Au final dans mon exemple : j'aurai - 0,5 euro de réduction sur le mois suivant.

 

Je sais qu'il y a des mois où j'appelle beaucoup plus, et d'autres ou je n'appelle quasiment pas, certains mois j'utilise mes 3Go, d'autres mois, 1 ou 2 Go. 

 

Pour une personne qui part en vacances à l'étranger et qui, du coup n'utilise que très peu son forfait durant un mois va pouvoir économiser jusqu'à 6 euros.

 

Bref, inversement au forfait "à la carte" qui t'oblige à te restreindre et à imaginer ton besoin pour le(s) mois à venir, ici on économise si on n'abuse pas de son forfait.

3 réponses

Tu proposes, en fait, de ne plus faire de forfait mais de revenir à la facturation "à l'acte".

 

Le premier problème est que Sosh ne dit pas (et ne dira jamais) quelle proportion du prix du forfait correspond à quel service.

 

Ensuite, la facturation au forfait a les avantages suivants :

- un prix systématique, simple à gérer pour le client et le fournisseur de service

- une facturation à l'usage moyen de l'ensemble des clients, plus avantageuse qu'une facturation détaillée (de même, un "menu" au restaurant est plus intéressant qu'un service à la carte)

- des usages illimités qui se généralisent de plus en plus. Les SMS/MMS sont illimités sur tous les forfaits, les appels ne le sont pas que sur un forfait sur 4.

 

L'avantage de tout cela ? Pour un usage "standard", plus besoin de consulter son suivi conso ou de s'inquiéter du prix de sa prochaine facture...

 

Non, justement, je ne porpose pas une facturation à l'acte, mais bien une remise sur le mois suivant par rapport à la proportion non utilisée du service !